Hockey
00:55 25 mars 2017 | mise à jour le: 25 mars 2017 à 00:55 temps de lecture: 3 minutes

Un manque d’intensité qui déplaît à Philippe Boucher

HOCKEY. Malgré une bonne prestation du gardien Evgeny Kiselev, auteur de 39 arrêts, les Remparts de Québec se sont inclinés 4 à 2 face au Titan d’Acadie-Bathurst dans la première manche de la série opposant les deux formations.

Le vétéran Mathieu Ayotte (15) étroitement surveillé par la recrue Noah Dobson (53).

(Photo gracieuseté – Emmanuelle Parent/Titan Acadie-Bathurst)

D’entrée de jeu, l’entraîneur-chef et directeur général des défendeurs de la forteresse, Philippe Boucher, a félicité son cerbère russe pour sa bonne performance avant de déplorer le manque d’intensité de ses troupiers.

«Nous avons été corrects en première période, peut-être un peu de nervosité. J’ai de la difficulté à expliquer notre intensité dans l’ensemble du match. Notre éthique de travail, c’est ce qui a fait notre force cette saison.»

L’homme qui célèbre son 44e anniversaire de naissance n’avait pas le cœur à la fête. Il assure toutefois que samedi, pour la seconde joute, il repartira sur une page blanche.

«Nous étions dans le coup, nous avons eu nos chances en troisième période. Si nous travaillons plus fort samedi, nous aurons la chance [d’égaliser la série]», a-t-il laissé entendre.

L’histoire du match

Les attaquants Matthew Boucher, Yanick Turcotte et Dmitry Buinitskiy ont effectué un retour avec la compétition. Pour le capitaine Boucher, son retour en a étonné plusieurs, étant donné que cette semaine, pendant les entraînements, il portait un chandail vert, réservé aux patineurs qui ne peuvent recevoir de contacts physiques.

Après avoir vu le Titan s’inscrire à la marque tôt dans le match par l’entremise de Daniil Miromanov, les Diables rouges, vêtus de blancs pour l’occasion, ont inscrit deux filets en l’espace de trois minutes. Yanick Turcotte et Derek Gentile ont trompé la vigilance du cerbère Anthony Dumont-Bouchard, natif de la Rive-Sud de Québec.

Au cours de la période médiane, 51 secondes furent fatales pour les Québécois alors que Vladimir Kuznetsov et Adam Holwell ont redonné les devants aux locaux.

Lors du troisième tiers, les hommes de Philippe Boucher ont eu l’occasion de déployer leur attaque massive à trois occasions, mais ils n’ont pas su faire mouche.

Dans les derniers instants de la rencontre, le capitaine du Titan, Jeffrey Truchon-Viel, a confirmé la victoire des siens dans un filet désert, alors que Kiselev avait été rappelé au banc au profit d’un sixième attaquant.

Les deux formations se retrouveront samedi soir pour la deuxième tranche de cette confrontation. À savoir s’il y aura des changements à son alignement, Philippe Boucher admet qu’il y pensera samedi, au cours de la journée. La nuit porte conseil dit-on.  

Québec Hebdo

Philippe Boucher, entraîneur-chef et directeur général des Remparts de Québec.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *