Hockey
03:52 31 janvier 2017 | mise à jour le: 31 janvier 2017 à 03:52 Temps de lecture: 3 minutes

Match des meilleurs espoirs: les Québécois s’illustrent

HOCKEY. Le Match des meilleurs espoirs du hockey junior canadien en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) a été le théâtre d’un manque d’exécution et des largesses des défensives. Résultat final : victoire de 7 à 5 de l’équipe Cherry sur l’équipe Orr devant une foule de 9 707 spectateurs.

Les cinq Québécois ont profité de la tribune pour bien paraître devant les éclaireurs. En effet, Antoine Morand (1 but et 1 passe), Pierre-Olivier Joseph (1 passe), Maxime Comtois (1 but) et Antoine Crête-Belzile (1 passe) ont noirci la feuille de pointage. Le cerbère Alex D’Orio a stoppé 15 des 19 rondelles dirigées vers lui.

L’entraîneur-chef des Remparts de Québec, Philippe Boucher, a bien aimé son expérience dans le groupe de dirigeants de la formation gagnante.

«Nous avons longuement parlé des gros noms [Nico Hischier et Nolan Patrick], mais Henri Jokiharju, c’est tout un joueur de hockey», a-t-il mentionné, parlant du défenseur finlandais, auteur d’une récolte de trois passes.

Son acolyte derrière le banc, Simon Gagné, a blagué en parlant du pari amical entre les pilotes des deux clubs. «Guy Chouinard m’a coaché avec les Remparts. Nous voulons gagner, même si c’est un match pour le plaisir», a dit Gagné, avouant être impressionné par la prestation des joueurs Québécois.

À ce sujet, Philippe Boucher a avoué ne pas être au courant du pari : «En tout cas, j’ai hâte d’être payé!»

Hischier s’attire les éloges

Tous les entraîneurs qui ont défilé devant la presse ont tour à tour vanté les prouesses de Nico Hischier, des Mooseheads de Halifax. Le Suisse a récolté trois points, dont un joli but lors d’une échappée.

«C’était une belle expérience. J’ai eu du plaisir. C’était un bon match. J’ai développé une bonne chimie avec mes coéquipiers.»

Hischier est considéré comme étant le deuxième meilleur espoir de la prochaine séance de sélection, derrière Nolan Patrick, qui a quant à lui connu une soirée difficile. Va-t-il le dépasser d’ici la fin du mois de juin? «Je ne pense pas au repêchage», s’est contenté de déclarer Hischier en bon politicien.

Une belle expérience pour Crête-Belzile

Natif de Cap-Rouge, dans la Vieille Capitale, le défenseur Antoine Crête-Belzile tirait un bilan positif de son expérience. Dans le gain de l’équipe Cherry, il a récolté une passe et a affiché un différentiel de +2.

«Ç’a super bien été. J’ai eu la chance de côtoyer de très bons joueurs. J’ai peut-être gagné des points [aux yeux des dépisteurs], mais le repêchage, c’est un long processus», a dit le #6, avouant afficher une «petite nervosité positive» dans les minutes qui ont précédé le dépôt de la rondelle à la suite d’une minute de silence pour les victimes de l’attentat terroriste de la mosquée de Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *