Hockey
16:38 6 juin 2017 | mise à jour le: 6 juin 2017 à 16:38 temps de lecture: 4 minutes

Les frères de pension réunis à Moncton

Au cours des trois dernières années, la famille de Jakob Pelletier a accueilli le gardien natif de Charlevoix Philippe Gaudreault dans sa demeure. Les Wildcats de Moncton ont profité de la séance de repêchage de la LHJMQ pour garder les deux hockeyeurs dans la même organisation. 

Jakob Pelletier et Philippe Gaudreault posent avec la coupe Jimmy-Ferrari.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Tout d’abord, le directeur des opérations hockey, Roger Shannon, a accueilli Jakob Pelletier sur la scène en mettant le grappin sur le talentueux joueur de centre avec le 3e choix au total de la cuvée 2017.

Quelques heures plus tard, en 12e ronde, au 206e, les Chats sauvages ont jeté leur dévolu sur Gaudreault, un gardien de but qui a célébré ses 17 ans en avril dernier.

Douze mois plus tôt, il avait parcouru avec ses parents la distance entre Clermont et Charlottetown, qui accueillait les assises annuelles du hockey junior québécois. Une randonnée de 10 heures en voiture. Assis dans les gradins, il a attendu toute la journée, espérant être sélectionné. Malheureusement, il n’a pas eu ce privilège, contrairement à 253 autres joueurs.

«J’étais vraiment déçu d’avoir fait le long trajet pour rien. L’été dernier, j’ai pris les choses en main. J’ai travaillé fort en me disant que ma deuxième saison dans le Midget AAA allait être déterminante. Je voulais mieux performer qu’à ma première année», se rappelle-t-il.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le cerbère qui attrape de la droite n’a pas raté son coup. Il a aidé son équipe, le Blizzard du Séminaire Saint-François, à atteindre la finale canadienne après la conquête du titre québécois.

Saison 2015-2016 : 27 matchs. 8 victoires. Moyenne de buts alloués : 3,23. Pourcentage d’efficacité : 0,879.

Saison 2016-2017 : 47 matchs. 34 victoires. Moyenne de buts alloués : 2,34. Pourcentage d’efficacité : 0,920.

Philippe Gaudreault vole un rival de la mitaine en finale québécoise.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Repêcher… en faisant ses devoirs!

Malgré les recommandations de son entourage, notamment de son entraîneur-chef Martin Laperrière, Philippe Gaudreault a choisi de ne pas se présenter à Saint John, ne voulant pas revivre la même déception. Il a donc suivi la première ronde à la télévision avant d’aller faire ses devoirs.

Laperrière a interrompu cette séance d’études lorsqu’il a envoyé un texto à son protégé, le félicitant d’avoir été repêché. Quelques instants plus tard, il recevait un appel d’un représentant des Wildcats de Moncton.

«J’étais vraiment content. C’est tout un bonus de retrouver Jakob. Sa famille m’héberge depuis trois ans, alors il est devenu un frère. C’est un bon gars et un bon joueur de hockey, c’est ça qu’on veut dans une équipe.»

Au milieu du mois d’août, les deux comparses se rendront dans les Maritimes pour le camp des recrues, qui s’avèrera être leur première saucette dans le junior. Identifié comme la prochaine tête d’affiche des Wildcats, Pelletier passera assurément ses prochains hivers au Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Gaudreault tentera quant à lui de laisser une belle carte de visite, étant donné que sa nouvelle équipe mise déjà sur deux gardiens expérimentés. «Ce sera difficile de faire ma place, mais je vais m’entraîner très fort cet été et je vais tout donner afin de brouiller les cartes», a dit celui qui est admissible à évoluer une troisième année avec le Blizzard en 2017-2018. La voie du hockey collégial l’intéresse également. La région de Québec dispose de deux programmes reconnus, soit ceux de St. Lawrence et de Sainte-Foy.

Québec Hebdo

Avec un large sourire, Jakob Pelletier pose avec son nouveau chandail.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *