Hockey
17:04 23 septembre 2016 | mise à jour le: 23 septembre 2016 à 17:04 Temps de lecture: 2 minutes

Des joueurs locaux mèneront les Remparts

HOCKEY JUNIOR. À quelques heures du premier match de la saison 2016-2017, Philippe Boucher a fait connaître l’identité de son groupe de leaders qui auront une lettre sur leur chandail. À la tête, Matthew Boucher a été nommé le 21e capitaine de la deuxième génération des Remparts de Québec.

Le résident de Sainte-Foy s’est joint à l’équipe via les Voltigeurs de Drummondville au mois de juin 2015. L’an dernier, il a marqué 30 buts et a récolté autant de passes en 59 rencontres. Il revient tout juste du camp des recrues des Coyotes de l’Arizona, où il a été invité.

«La saison dernière, Matthew s’est avéré un rouage important pour l’équipe et avec le virage jeunesse que nous avons entrepris, nous avons jugé qu’il était opportun d’y aller dans le même sens que dans le choix de nos leaders», avait à dire le directeur des opérations hockey et père de Matthew.

Les Diables rouges auront quatre assistants pour épauler l’attaquant de 18 ans dans ses nouvelles fonctions.

Assistant depuis un an, Yanick Turcotte, de Sainte-Brigitte-de-Laval, conservera ce titre, bien qu’il n’ait jamais caché qu’il convoitait le poste de capitaine. Le natif de Charlesbourg, Olivier Garneau, aura aussi un «A» sur une base permanente.

Lors des rencontres au Centre Vidéotron, le Beauportois Raphaël Maheux aura le même rôle, tandis que sur les 17 autres patinoires de la LHJMQ, l’Ontarien Aaron Dutra endossera la première lettre de l’alphabet sur son maillot.

Ces deux messieurs et Turcotte agiront à titre de vétérans de 20 ans des défenseurs de la forteresse.

«Nous sommes convaincus que tous pourront contribuer à leur façon auprès de nos plus jeunes joueurs et c’est tout à leur honneur», a renchéri l’homme de 43 ans.

Par ailleurs, le confrère Kevin Dubé, du Journal de Québec, a rapporté l’information qu’Olivier Garneau, 18 ans, sera le prochain capitaine de la concession. Si Matthew Boucher est blessé ou qu’il gradue dans les rangs professionnels, Garneau portera le flambeau.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *