Hockey
01:45 22 avril 2016 | mise à jour le: 22 avril 2016 à 01:45 Temps de lecture: 3 minutes

Échangé, Alexandre Alain tourne la page

HOCKEY JUNIOR. Récemment, Alexandre Alain est passé par toute la gamme des émotions. Son équipe, les Olympiques de Gatineau, a été éliminée en deuxième ronde le 18 avril. Le lendemain, il apprenait qu’il passait dans le camp ennemi. Il était échangé à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Les Gatinois avaient tout pour veiller tard dans ce tournoi printanier de la LHJMQ. De ce fait, l’élimination surprise est toute une déception pour ses coéquipiers et lui.

« Nous avons connu une saison incroyable. Les attentes étaient élevées, mais il faut donner crédit aux Wildcats de Moncton qui méritaient la victoire. »

Le lendemain, le hockeyeur de 19 ans apprend qu’il devra déménager ses pénates sur la couronne nord de Montréal au lancement de la campagne 2016-2017.

Le plus difficile est de quitter sa famille de pension des deux dernières années. Guillaume Couillard et sa femme Marilyn Leblanc lui ont ouvert leurs portes. De l’aveu du paternel, Alexandre exerçait un rôle de modèle pour les trois enfants.

« Je me suis épanoui là-bas, j’étais un membre de leur famille. Je jouais souvent au hockey avec mes trois petits frères. J’ai un deuil à faire, c’est sûr, mais c’est ça le hockey », a dit celui qui a promis de garder contact avec le quintuple.

Excité par le nouveau défi

Il dit avoir déjà tourné la page de son passage avec la plus vieille concession du circuit Courteau. Il se concentre désormais sur le défi qui l’attend avec l’Armada. D’ailleurs, le grand manitou de la flotte laurentienne, Joël Bouchard, lui a téléphoné pour lui souhaiter la cordiale bienvenue à bord du navire.

« La conversation a été brève, mais ça augure bien pour l’an prochain. Je m’en vais dans une bonne organisation, compétitive année après année. Je suis vraiment content », de dire celui qui a participé au camp des Ducks d’Anaheim en septembre dernier.

L’homme de 6’1 et 172 lbs est rentré chez lui, sur la Rive-Nord de Québec. Après quelques semaines de repos, il s’entraînera sous la tutelle de Gabriel Hardy.

Récipiendaire du titre de joueur-étudiant des Olympiques, il retournera sur les bancs d’école cet été pour suivre des cours en Sciences de la nature afin d’avancer ses études collégiales.

« Je me vois travailler dans le domaine de la santé. Il y a un côté business qui m’intéresse aussi. Je n’ai rien décidé encore, mais j’aimerais avoir ma propre pharmacie un jour. »

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *