Hockey
21:44 13 septembre 2015 | mise à jour le: 13 septembre 2015 à 21:44 temps de lecture: 2 minutes

Une soirée spéciale pour Noël et Carignan-Labbé

HOCKEY JUNIOR. Les Saguenéens de Chicoutimi avaient la chance de participer aux festivités d’ouverture pour y affronter les Remparts de Québec. Une rencontre bien spéciale pour David Noël, de Limoilou, et Julien Carignan-Labbé, de Saint-Augustin.

Parfois, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Frédéric Allard, un autre produit de la Rive-Nord de Québec, s’est blessé samedi après-midi à Shawinigan, de sorte qu’il ne pouvait enfiler son équipement dans le tout nouvel amphithéâtre.

Yanick Jean, le grand manitou des bleuets, a donc fait appel à Noël, qui était à Gatineau avec le Blizzard du Séminaire Saint-François, son équipe dans les rangs Midget AAA. «Je suis descendu en voiture avec le père d’un coéquipier [en l’occurrence Marc-André Guy] puisqu’il allait voir le Grand Prix cycliste. Rendu à Montréal, j’ai pris un autobus voyageur jusqu’à Québec.»

C’est son entraîneur-chef Bryan Lizotte qui lui a annoncé la bonne nouvelle samedi. «J’habite à cinq minutes du Centre Vidéotron. Je ne sais pas vraiment comment te décrire mes sentiments en ce moment, mais c’est sûr que c’est gros. Toute ma famille est là!», de dire le choix de deuxième ronde des Sags au dernier repêchage.

Noël, un adolescent réservé, était plutôt nerveux lors de cette rencontre, sa première dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Avant le match, la recrue affirmait à l’auteur de ces lignes vouloir jouer prudemment, éviter de prendre des risques et ainsi commettre des erreurs.

Un rôle de vétéran pour Carignan-Labbé

Une transaction entre les Voltigeurs de Drummondville et les Saguenéens a amené Julien Carignan-Labbé. À 18 ans, il est un vétéran dans ce vestiaire.

«Je compte aider les jeunes dans leur préparation. Ils vont commettre des erreurs, c’est normal, moi aussi je vais en faire.»

À son arrivée dans la LHJMQ, Carignan-Labbé avait reçu l’aide de Charles-David Beaudoin pour s’acclimater au circuit. «Je vais essayer de prendre exemple sur lui, c’est mon modèle.»

Plusieurs experts du hockey junior n’entrevoient pas une très bonne saison à Chicoutimi. Pour plusieurs, les bas du classement général les attend. «Oui, on a une jeune équipe, mais le talent n’a pas d’âge. On va connaître une bonne année.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *