Hockey
14:25 10 juillet 2015 | mise à jour le: 10 juillet 2015 à 14:25 temps de lecture: 3 minutes

Olivier LeBlanc dans l’écran radar de Hockey Canada

HOCKEY. Olivier LeBlanc fait partie des 40 hockeyeurs invités au camp estival de développement de l’équipe nationale junior du Canada, qui se déroulera du 1er au 6 août à Calgary. Pour le joueur natif de Charlesbourg, ce sera l’occasion de faire valoir ses talents de défenseur afin de représenter le Canada au Championnat mondial junior à la fin de l’année, en Finlande.

«C’est un honneur d’être invité à ce camp-là. C’est le résultat des efforts accumulés, et c’est une belle reconnaissance de Hockey Canada», réagit le joueur à l’autre bout du fil. Au programme de ce camp estival, des séances d’entraînement, suivies de quatre matchs disputés, deux contre la République tchèque, deux contre la Russie.

Olivier LeBlanc devra toutefois attendre quelques mois encore avant de savoir s’il sera dans les rangs pour le Championnat mondial, le camp estival servant avant tout de vitrine. Ryan Jankowski, directeur du personnel des joueurs de Hockey Canada, continuera de surveiller les 40 joueurs invités et d’autres candidats potentiels pendant les premiers mois de la saison 2015-2016 pour déterminer lesquels seront conviés au camp de sélection de l’équipe nationale junior en décembre. Au total, 22 joueurs seront retenus pour représenter le Canada.

Année déterminante

Cette perche lancée par Hockey Canada ne vient pas moins mettre un baume sur une saison qui s’est achevée abruptement sur une blessure, privant les Screaming Eagles de Cap-Breton de son défenseur pendant les dernières séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

De retour d’un camp de développement avec les Blue Jackets de Colombus, Olivier LeBlanc confirme être maintenant complètement rétabli. Celui qui a été repêché par l’équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2014 vivait ainsi son deuxième camp de développement, et goûtera de nouveau l’expérience du camp de recrues en septembre.

Les Blue Jackets ont jusqu’au 1er juin 2016 pour mettre sous contrat le vétéran des Screaming Eagles. «C’est une année très déterminante», convient Olivier LeBlanc, d’autant plus qu’il s’attend à une «grosse année» au junior, où il connaîtra sa quatrième et dernière campagne. «Il y a beaucoup d’attentes envers l’équipe», conclut l’assistant-capitaine.

Olivier LeBlanc en quatre dates

– 2012: Repêché par les Sea Dogs de Saint John (Nouveau-Brunswick)

– 2014: Repêché par les Blue Jackets de Colombus au septième tour

– 2015: Échangé aux Screaming Eagles de Cap-Breton (Nouvelle-Écosse)

– 2016: Date limite (1er juin) pour signer avec les Blue Jackets

À lire aussi: Échangé, blessé et déterminé

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *