Hockey
19:10 25 février 2013 | mise à jour le: 25 février 2013 à 19:10 Temps de lecture: 4 minutes

Doug Boulanger vit sa passion pour le hockey en Suisse

Conscient de ses talents en hockey avec les Seigneurs de Beaubourg midget «AAA», le Beauportois Doug Boulanger quitte le Québec à l’âge de 16 ans pour jouer aux États-Unis et en Ontario. Récipiendaire d’une bourse d’études de l’Université Southern New Hampshire, il obtient par la suite un emploi pour développer le hockey mineur en Suisse. C’est d’ailleurs à titre d’entraîneur-chef de la formation élite AA de Suisse-Romande qu’il était de passage, la semaine dernière, au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Beauport Express a profité de l’occasion pour le rencontrer.

«Je suis très heureux de pouvoir vivre en Suisse. J’ai vraiment de la chance de travailler dans ce que j’aime. Je côtoie des gens intéressants, je gagne très bien ma vie et j’en suis fier», a confié le Beauportois de 24 ans titulaire d’un baccalauréat en management à l’Université Southern New Hampshire, où il a évolué comme hockeyeur et obtenu d’excellentes notes académiques.

Rappelant que son expérience comme formateur dans des camps de perfectionnement avait débuté à l’été 2005, alors qu’il travaillait à l’École de hockey des Remparts de Québec à l’aréna de Giffard, Doug Boulanger a mentionné qu’il supervisait des joueurs en Suisse depuis 2006 après avoir accepté l’invitation d’un parent de ce pays, Laurent Chuard, qui désirait des cours privés pour son fils.

«Les stages offerts sont devenus de plus en plus populaires et le nombre de joueurs a augmenté, tant et si bien que M. Chuard a décidé d’acheter deux hôtels à 100 km de Genève et d’y ouvrir l’école de hockey Leysin Sport Academy. Comme le petit village de Leysin est situé en altitude, les athlètes peuvent aussi y améliorer leurs capacités pulmonaires», a ajouté l’entraîneur en notant que le complexe Leyson Sport Hotel peut accueillir 150 joueurs à partir de cinq ans jusqu’au niveau professionnel.

Des projets intéressants à venir

En visite pour une première fois à Québec avec 19 jeunes de 10 à 13 ans de l’élite suisse-romande tous hébergés dans des familles de Québec, dont trois à Beauport, Doug Boulanger regarde pour compléter une deuxième équipe qui pourrait participer dès l’an prochain au Tournoi international de hockey pee-wee de Bernières qui accueille aussi des équipes d’Europe et des États-Unis.

Très estimé pour son dynamisme, il travaille aussi comme entraîneur professionnel du mouvement junior pour le Lausanne Hockey Club qui fait partie de la ligue suisse regroupant 11 équipes, parmi lesquelles des joueurs de la Ligue nationale de hockey ont évolué durant le dernier lock-out du circuit Bettman.

«Plusieurs joueurs qui sont passés par notre école Leysin Sport Academy jouent pour l’équipe nationale des moins de 20 ans. C’est toute une motivation pour les jeunes. On travaille également en étroite collaboration avec d’importants agents de joueurs de Suisse, propriétaires de la compagnie Third eye hockey, qui représentent, entre autres, Raphael Diaz du Canadien de Montréal».

Une première expérience enrichissante

Inscrite dans la classe «AA» division Bolduc, la formation élite de Suisse-Romande a perdu son premier match 6-2 au Colisée Pepsi contre les Yankees du Connecticut, gagné un match hors-concours 2-0 face aux Bears de Hershey aux Galeries de la Capitale, et remporté son deuxième match officiel du tournoi 2-0 sur les Mooseheads de Halifax en ronde consolation à l’Arpidrome de Charlesbourg, avant d’y battre les Little Capitals de Washington 2-1 et de s’incliner 4-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi.

«Notre organisation est très satisfaite des résultats après avoir atteint la demi-finale pour une première année, mais surtout impressionnée par le comportement exemplaire de l’équipe et des rencontres faites avec les familles québécoises. Merci au tournoi pee-wee de Québec pour sa confiance et son accueil chaleureux», a commenté Boulanger peu avant son départ pour la Suisse.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *