Hockey
20:13 19 février 2014 | mise à jour le: 19 février 2014 à 20:13 temps de lecture: 5 minutes

Coupe Memorial 2015: l’organisation des Remparts en mode séduction

L’organisation des Remparts de Québec a déployé de grands efforts mercredi pour tenter de convaincre le comité de sélection de la ville hôtesse de la Coupe Memorial 2015 que la Vieille-Capitale est le meilleur endroit pour accueillir cet événement.

Les membres du comité de sélection ont débuté leur journée avec un déjeuner au Château Frontenac, après avoir passé la journée de mardi à Chicoutimi avec l’organisation des Saguenéens, qui convoitent eux aussi l’organisation de la grande danse printanière. Ils se sont ensuite rendus au Colisée pour prendre part à une visite réglée au quart de tour par l’organisation des Remparts.

Le comité a ensuite été amené à plusieurs endroits où se dérouleront des activités en lien avec le tournoi. Par exemple, le Pavillon de la jeunesse sera transformé en Fan Fest, comme cela avait été fait lors du Championnat mondial de hockey en 2008. Dans l’après-midi, on leur a présenté les activités organisées dans le cadre de l’événement en plus de leur faire visiter les hôtels où logeront les joueurs.

«Nous avons livré le fruit du travail de plusieurs mois de notre équipe, qui a travaillé d’arrache-pied pour avoir un cahier de candidature solide. Je suis très fier de ce que nous avons présenté aujourd’hui», explique Claude Rousseau, président des Remparts et du comité organisateur de la Coupe Memorial 2015 pour Québec.

M. Rousseau avoue que l’expérience de l’organisation du Championnat mondial en 2008 leur permettra d’en récupérer les bons coups. Il ajoute que la mise sur pied d’autres événements par l’organisation, comme les trois Coupes Vanier et le dernier Challenge Bell, ajoute à leur expertise. «Nous avons démontré à travers le temps que les événements dont nous étions responsables de l’organisation ont été livrés, et dans les budgets de surcroît», affirme-t-il.

Candidatures professionnelles

Prenant bien soin de ne pas se prononcer en faveur d’une ville ou d’une autre, le président du comité de sélection, Paul Wilson, souligne que les deux candidatures sont «très professionnelles et bien organisées». Le comité doit évaluer plusieurs points, entre autres le transport, l’hébergement et l’aspect financier, pour ensuite octroyer des notes à chacune des organisations. Les membres délibèreront pendant le prochain mois pour faire connaître leur décision finale le 3 avril.

Questionné à savoir si la dimension du Centre Georges-Vézina (3 759 places assises) pouvait jouer dans la décision, le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, indique que pourvu que les critères minimums requis pour que l’événement soit rentable, toutes les villes, même les plus petits marchés, peuvent soumettre leur candidature.

M. Courteau précise également que des tournois de la Coupe Memorial ont déjà eu lieu à des endroits où la glace n’était pas de la grandeur standard (200 par 85 pieds), alors que la glace du Centre Georges-Vézina est de dimension olympique. Il cite comme exemples les villes de Kitchener et de Moncton qui ont accueilli le tournoi récemment.

Sur la glace

Au niveau hockey, Philippe Boucher estime être en mesure d’avoir une équipe pouvant rivaliser au plus haut niveau l’année prochaine. Il compte sur le retour de plusieurs joueurs clés, dont le gardien François Brassard et les attaquants Anthony Duclair, Adam Erne et Kurt Etchegary. Conscient que ces joueurs pourraient potentiellement faire le saut dans les rangs professionnels la saison prochaine, l’entraîneur-chef affirme avoir des raisons de croire que ces joueurs seront de retour. «On leur souhaite de rester, mais c’est rare [que des joueurs de 19 ans fassent la Ligue nationale de hockey», juge Boucher, qui pourra également faire des acquisitions lors des périodes de transactions.

Au niveau de la défensive, il croit qu’il aura le meilleur défenseur offensif de la ligue en Nikolas Brouillard, qui se joindra aux Remparts après la présente campagne. Il compte aussi sur Cody Donaghey, Duncan MacIntyre et les Maxime Chevalier, Raphaël Maheux et Vincent Lanoue pour contenir les attaques adverses.

Au niveau des Européens, les Remparts repêcheront dans les premiers en juin, eux qui disposent du premier choix du Phoenix de Sherbrooke. Si l’organisation obtient la Coupe Memorial, Boucher croit être en mesure de repêcher deux Européens de première qualité. Et en ce qui concerne Nick Sorensen et Fabrice Herzog, ils pourraient potentiellement être encore dans les rangs juniors la saison prochaine, eux qui n’ont pas encore signé de contrats professionnels.

Des points d’interrogation persistent dans les dossiers des Américains Noah Hanifin et Joey Dudek. Tout en respectant la décision de leurs familles de rester aux États-Unis, les Remparts s’informeront l’été prochain pour savoir ce que ces deux joueurs comptent faire.

L’entraîneur estime pouvoir comparer avantageusement son alignement par rapport à celui de Chicoutimi, qualifiant le sien de plus mature. Il ajoute toutefois que les Sgas possèdent plusieurs bons joueurs de 16 ans et que le directeur-général Marc Fortier utilisera les périodes de transaction pour améliorer sa formation.

Simon Gagné, André Desmarais et le colonel Dany Fortin sont les présidents d’honneur pour Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *