Hockey
21:45 15 janvier 2017

Guillaume Asselin honoré par le Blizzard

HOCKEY. Près de neuf ans après la conclusion de sa seule saison avec le Blizzard du Séminaire Saint-François, dans les rangs midget AAA, Guillaume Asselin a été honoré par l’organisation, dimanche le 15 janvier, avant la rencontre face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Lors de cette campagne, Asselin, alors âgé de 15 ans, s’était illustré offensivement en amassant 91 points en 63 matchs (séries éliminatoires incluses), s’appropriant ainsi quelques paragraphes du livre des records de la ligue.

«Encore aujourd’hui, je me dis que c’est la saison la plus exceptionnelle de ma carrière, en ce qui a trait à l’équipe, l’organisation et les entraîneurs.»

Les liens tissés à cette époque durent encore aujourd’hui: «La majorité des gars sont toujours mes bons chums. Notre esprit d’équipe était très fort.»

Ses performances avaient aidé la formation dirigée par Serge Beausoleil à triompher à l’échelle provinciale, puis à décrocher le bronze au championnat canadien.

«Guillaume avait été surclassé [NDLR : il avait joué midget espoir à 14 ans]. Beaucoup de yeux étaient rivés sur lui, il avait beaucoup de pression sur les épaules. La chimie qu’il formait avec Frédérick Roy et Justin Ducharme était exceptionnelle», se rappelle le coach à propos de son ancien poulain.

Entouré des membres de sa famille, de sa copine et de son agent Stéphane Fiset, l’ancien #38 du SSF a avoué être «très touché» de l’attention reçue par son alma mater.

«J’ai reçu l’invitation le mois dernier. J’étais agréablement surpris. J’apprécie grandement cette reconnaissance», a badiné l’homme de 24 ans qui a participé au camp des recrues des Canadiens de Montréal en septembre dernier.

Avant la rencontre, il s’est adressé aux joueurs de l’édition actuelle avant d’être présenté sur la patinoire, où une toile lui a été remise des mains du président Serge Duchesne et du directeur administratif Clermont Gingras.

Fin du parcours universitaire et détour au Kazakhstan

Le mois dernier, Asselin a complété son baccalauréat en Administration des affaires à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Malgré tout, les prochaines semaines ne seront pas reposantes pour le natif de Vanier. Tout d’abord, il continuera à se délier les jambes avec les Patriotes, où il désire terminer le travail inachevé de la dernière saison.

Après avoir remporté les honneurs de leur ligue, les Patriotes ont baissé pavillon lors de leur première rencontre au Championnat national.

«C’est une grande motivation pour notre équipe, mais notre parcours sera plus difficile, puisque nous sommes six joueurs à partir au Kazakhstan aux Universiades», a précisé le joueur de plus utile de tout le hockey universitaire canadien l’an dernier.

Lors de cette compétition, qui aura lieu du 29 janvier au 8 février 2017, Asselin, de même que Sébastien Auger et Tommy Giroux, deux autres patineurs de la région de Québec, représenteront le Canada sur la scène internationale.

«Ce sera une expérience incroyable, je suis super content, a dit celui qui portera les couleurs de son pays pour la première fois. On m’a dit que ça ressemble beaucoup aux Jeux olympiques, avec la cérémonie d’ouverture et tout.»

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *