Football
21:16 17 octobre 2014 | mise à jour le: 17 octobre 2014 à 21:16 temps de lecture: 2 minutes

Football: des capteurs d’impacts installés dans les casques des joueurs

SANTÉ. Comme les joueurs du Vert et Or à Sherbrooke depuis août 2014, une quinzaine d’athlètes des Patriotes juvéniles à Loretteville ont maintenant des capteurs d’impacts dans leur casque de football. Le dispositif permet de relayer au personnel de soins de l’équipe l’intensité du choc lors de sacs et de plaquage en jeu. Le capteur facilite l’identification de potentielles commotions.

L’école est l’une des premières en milieu secondaire en province à se doter de ces dispositifs. La physiothérapeute des Patriotes, Isabelle Cossette, reçoit en temps réel les alertes et elle peut ainsi décider si le joueur doit être traité. L’appareil ne fait pas de diagnostic, mais simplifie l’identification. «C’est rassurant. On porte une attention particulière aux commotions cérébrales. Avec cet outil, les jeunes ne pourront plus nous cacher des symptômes afin d’éviter d’être retirés du jeu», explique l’entraîneur-chef, Nicolas St-Pierre.

Alors qu’une vingtaine de joueurs se retrouvent dans l’action au même moment sur le terrain, les capteurs permettent de mieux encadrer les athlètes et assurer une meilleure surveillance. L’achat de cette nouvelle technologie a été réalisé à l’aide d’une aide financière de 5000$ de la Fondation Pier-Yves Bouchard. Pour l’instant, 15 appareils ont été achetés. Nicolas St-Pierre confirme toutefois que d’ici deux ans, l’organisation veut que tous les casques de l’équipe soient munis de dispositifs.

Les secondeurs et les porteurs de ballon, deux positions comportant un risque plus élevé, ainsi que les athlètes ayant des antécédents de commotion ont été privilégiés. «Lorsque les joueurs ont été informés, ils étaient contents, raconte l’entraîneur. Ils se sentent rassurés et les parents ont félicité l’initiative.»

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *