Football
21:55 30 avril 2020 | mise à jour le: 1 mai 2020 à 09:08

Adam Auclair devient un choix de première ronde du Rouge et Noir

Adam Auclair devient un choix de première ronde du Rouge et Noir
Adam Auclair était doublement content de sa sélection par Ottawa parce qu'il possède de la famille dans la région de Gatineau. (Photo Métro Média - Archives)

FOOTBALL. Il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour voir un joueur du Rouge et Or être sélectionné au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Adam Auclair prend la direction d’Ottawa alors qu’il a été choisi au sixième rang par le Rouge et Noir. Le joueur défensif natif de Notre-Dame-des-Pins ne pouvait pas être plus heureux.

«Ça ne pouvait pas mieux tomber. J’ai toujours adoré la ville d’Ottawa depuis que je suis jeune. Au hockey, les Sénateurs sont mon équipe préférée et j’ai toujours aimé Ottawa dans la LCF», affirme d’entrée de jeu le produit des Cougars de Lennoxville sur le circuit collégial.

L’ancienne gloire de l’Université Laval est le deuxième Québécois sélectionné derrière le Montréalais Jack-Kurdyla Tomas qui a été choisi au quatrième rang. Il est cependant le premier joueur sélectionné provenant du RSEQ.

«C’est certain que c’est flatteur, mais tout ce que je voulais c’est d’être repêché. J’ai eu une brève conversation avec l’entraîneur-chef Paul LaPolice et il m’a fait sentir désiré. Il m’a dit que le coordonnateur défensif était très heureux de m’avoir et que je serais utilisé autant comme secondeur que comme maraudeur. Je suis très content.»

Un mentor

En étant repêché par la formation de la capitale fédérale, Adam Auclair retrouvera plusieurs visages francophones. Cependant, aucun ne pourrait s’avérer plus important que celui du secondeur Antoine Pruneau. «Je crois que je vais beaucoup apprendre de lui et qu’il va me prendre sous son aile. Il a été mon entraîneur au défi Est-Ouest et j’ai beaucoup aimé sa présence.»

Pandémie

En ces temps incertains, Adam Auclair assure qu’il est prêt à toute éventualité. «Pour l’instant, je m’entraîne avec mon frère Antony et je fais comme s’il y aurait une saison. Je me croise les doigts pour qu’il y en ait une. Si ce n’est pas le cas, je vais en profiter pour terminer mon baccalauréat et je serai prêt quand le football recommencera.»

Une célébrité au téléphone

Comme il fallait s’y attendre, toute la famille était très heureuse pour le secondeur hybride. «Je n’ai pas encore eu le temps de parler avec mon frère, mais j’ai serré mes parents dans mes bras. Tout le monde est très heureux pour moi. Glen Constantin m’a immédiatement appelé après ma sélection et j’ai aussi reçu des appels de Jacques Tanguay et du maire Régis Labeaume. C’est un peu ça jouer pour le Rouge et Or, toute la ville est fière de l’équipe de football.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *