Sections

Mathieu Betts se signale dans une défaite de l’Est


Publié le 12 mai 2018

Mathieu Betts a été nommé joueur du match pour l'Est

©Photo Métro Média - Charles Lalande

Toute la semaine du Défi Est-Ouest, Mathieu Betts a trouvé le moyen de se démarquer, mettant à profit ses qualités athlétiques dans toutes les situations, des tests physiques jusqu’au match.

Au premier quart, l’ailier défensif du Rouge et Or a arraché le ballon des mains du quart-arrière Michael O’Connor avant de gambader vers la zone des buts sur une distance de 45 verges, portant la marque à 10 à 0 pour les représentants de l’Est.

«J’ai battu le bloqueur de gauche avec une feinte à l’intérieur. J’étais quand même loin du quart-arrière, mais un coéquipier l’a frappé, alors j’ai closé

Betts vers la zone des buts.
Photo Métro Média - Charles Lalande

Pour le meilleur joueur défensif au Canada des deux dernières années, il s’agissait de son deuxième majeur depuis son entrée à l’université. Le premier? «Concordia 2016, semaine 2, sur un botté bloqué par Marc-André Varin», répond-il, n’ayant visiblement oublié aucun détail.

L’événement regroupait un peu moins de 100 joueurs des universités canadiennes, tous admissibles au repêchage 2019 de la Ligue canadienne de football (LCF). Déjà étiqueté comme un espoir de premier tour, Betts commence à attirer l’attention de la NFL, la meilleure ligue de ballon ovale sur la planète.

«Il y a beaucoup de bruit autour, mais on doit faire abstraction de tout cela et garder la tête à la bonne place», lance le gros #9, qui se dit satisfait de sa performance lors de cette joute finalement remportée 15-14 par l’Ouest grâce à un touché de Jamel Lyles, de l’Université du Manitoba, dans les dernières minutes de la rencontre.

Savard, le prochain Auclair?

Il n’y a pas que Betts qui pique la curiosité des éclaireurs de la NFL. Le receveur de 6'5 converti en ailier rapproché Alexandre Savard semble marcher dans les pas tracés par Antony Auclair, un ancien du Rouge et Or maintenant avec les Buccaneers de Tampa Bay.

Alexandre Savard en pleine course
Photo Métro Média - Charles Lalande

Samedi, Savard n’a pas attrapé de ballon, obtenant six verges de gain au sol.

«Je suis bien content. On ne va pas se le cacher, ce n’est pas une semaine facile [physiquement].»

Savard ne s’en cache pas : il a énormément de travail à faire avant de rejoindre Auclair dans la grosse ligue, notamment dû au fait où il devra réapprendre à évoluer à la position d’ailier rapproché.

«J’adorais ce qu’Antony faisait ici. Il prend régulièrement de mes nouvelles, c’est un gars qui se soucie beaucoup des autres, il s’oublie parfois! Je ne veux pas trop le déranger, il est très occupé à Tampa Bay, mais si j’ai l’occasion de passer une journée avec lui, j’aimerais ça!»

Un sac pour Desjardins

Vincent Desjardins
Photo Métro Média - Charles Lalande

Le footballeur de la Vieille Capitale, Vincent Desjardins, s’est bien amusé sur la ligne défensive aux côtés de son pote Betts, mettant «une bonne pression», enregistrant notamment un sac du quart.

«Je ne suis pas arrivé ici en voulant faire de gros jeux, mais je suis content d’avoir fait de beaux jeux! C’est une belle entrevue pour la LCF. J’ai bien fait, mais [la suite des choses] va dépendre de la saison et des camps d’évaluation qui auront lieu l’an prochain», a mentionné l’ancien du Blizzard du Séminaire Saint-François et du Campus Notre-Dame-de-Foy.

Doubles fonctions pour Lévesque

Au cours de la dernière saison, le botteur Dominic Lévesque se chargeait des bottés de dégagement et des bottés d’envoi tandis que la recrue David Côté s’occupait des placements.

Dominic Lévesque
Photo Métro Média - Charles Lalande

Pour le Défi Est-Ouest, Lévesque a retrouvé ses doubles fonctions, réussissant un placement de 14 verges en début de rencontre.

«Ç’a fait du bien de faire les deux. C’était le bon vieux temps», admet le #25, qui aurait aimé avoir l’occasion de se signaler sur de longs placements. Somme toute, il est satisfait de sa journée de travail, même s’il dit avoir «manqué» quelques bottés.

Au total, huit représentants du Rouge et Or participaient à l’événement. Outre ceux mentionnés ci-haut, P.K. Lanctôt, Samuel Thomassin, Kevin McGee et Benjamin Garand-Gauthier complétaient le contingent. Clément Lebreux devait y participer, mais une blessure l’a tenu à l’écart.