Sections

Victoire des Condors de Saint-Jean-Eudes devant près de 2000 personnes

Le football scolaire sort grand gagnant de la Coupe Prémont-Boulé


Publié le 6 octobre 2018

La remise de la Coupe Prémont-Boulé par le fondateur des Condors Sylvain Prémont.

©Photo Métro Média - Jean Carrier

Le stade Sylvain Prémont était plein à craquer et une ambiance survoltée régnait pour le choc des titans du football juvénile division 1. Les Condors de Saint-Jean-Eudes (SJE) ont effacé 10 ans de frustration en disposant du Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) pour la première fois en une décennie par la marque de 10 à 4.

Comme deux pugilistes qui s'étudient en début de match, la partie commence lentement avec les deux défensives qui s'illustrent. Il faut attendre le début du deuxième quart pour voir les premiers points alors que la défensive du Blizzard réussit un touché de sûreté pour prendre les devants 2 à 0. Les Condors inscrivent un placement pour prendre les devants 3 à 2 et Nicolas Dion intercepte le ballon dans sa zone des buts à la fin du 2e quart pour préserver l'avance des siens.

L'attaque terrestre de SJE se lève

La deuxième demie a été également chaudement disputée avec encore une fois du football défensif à l'honneur entre les deux formations. Les Condors ont utilisé une recette très simple pour remporter la partie avec une forte dose de courses au sol et une défensive étanche qui ferme la porte. Au milieu du troisième quart, le porteur de ballon Mathieu Roy se sauve pour inscrire le seul touché de la rencontre sur une distance de 74 verges. Le porteur a cumulé des gains de plus de 100 verges en deuxième demie et a été le meilleur des siens.

Près de 2000 personnes sont venues assister à du football scolaire sous la pluie.
Photo Métro Média - Jean Carrier

 C'est tout ce que SJE avait de besoin alors que la défensive ferme la porte aux visiteurs pour le reste de la partie. La seule menace du SSF fut stoppée par le secondeur Olivier Ruest, qui intercepte le quart-arrière du Blizzard, Thomas Girard, profondément dans son territoire avec 3:37 à jouer. Cette deuxième interception du match de la défensive locale brisa les reins des visiteurs. Les Condors concédèrent un deuxième touché de sûreté pour finir avec une victoire difficilement acquise de 10 à 4.

Prélude au Bol d'Or

L'entraîneur-chef du Blizzard, Luc Savoie, était déçu de la prestation offensive des siens. «Je pensais qu'on serait en mesure de mieux bouger le ballon à l'attaque. L'offensive terrestre a été décevante et il y a eu plusieurs erreurs mentales, mais on va travailler là-dessus. Pour répondre à ta question si c'est le prélude au championnat, je te dirais que j'ose croire que oui.»

Du côté des gagnants, l'entraîneur-chef Jean-Frédéric Gagné était satisfait de la victoire. «Ça n'a vraiment pas été facile, mais on a trouvé des solutions. La pluie a forcé le jeu au sol et Mathieu Roy a été explosif. Je suis vraiment content que la rivalité soit de retour parce que les matchs n'étaient pas serrés lors des deux dernières années. Ce sont les deux meilleures équipes de la ligue présentement qui s'affrontaient!»

Les deux entraîneurs étaient unanimes sur le fait que le football scolaire est le grand gagnant de cet affrontement avec une foule incroyable et deux organisations bien rodées. Le mot de la fin appartient à l'entraîneur-chef victorieux qui avait un seul mot à dire après la fin de dix années d'échecs face à ses rivaux. «Enfin!»

 

 

L'exaltation de la victoire!

©Photo Métro Média - Jean Carrier