Football
17:07 31 août 2019

Les Élans l’emportent malgré un lent départ

Les Élans l’emportent malgré un lent départ
La fiche des Élans est maintenant de deux victoires et aucune défaite. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Dans un match de la ligue collégiale division 1, les Élans de Garneau ont enregistré une seconde victoire consécutive à domicile en disposant des Nordiques de Lionel-Groulx par la marque de 24-15.

Malgré la victoire et les fameux deux points en banque, l’entraîneur-chef des Élans ne sautait pas de joie. «Je suis content de l’effort de nos joueurs, mais je suis franchement déçu de l’exécution autant en attaque qu’en défensive. Je ne crois pas que nos joueurs les ont pris à la légère et les Nordiques ont des bons éléments, mais il faudra mieux jouer pour avoir du succès d’ici la fin de la saison», affirme Claude Juneau.

Changement de pivot

Il faut saluer la combativité des visiteurs qui se sont battus à chaque instant de la rencontre et ont montré beaucoup d’agressivité et du jeu physique en défensive. L’offensive des Élans a eu beaucoup de difficulté à se mettre en marche avec Tristan Blais au poste de quart-arrière, qui est ennuyé par une blessure à la cheville. Le personnel d’entraîneurs a décidé d’envoyer la recrue Charles Perreault dans la mêlée au troisième quart et la décision a porté fruit. Le jeune quart-arrière a lancé une passe de touché et a inscrit lui-même un majeur par la course. «Charles a définitivement amené une étincelle dans notre offensive. Il a spécialement été efficace au sol, mais il a fait également des erreurs dans ses lectures. Il est jeune et il va apprendre. Les correctifs par vidéo lui seront très utiles comme à toute notre formation.»

L’ancien de l’Arsenal de l’Académie Saint-Louis, Charles Perreault, a démontré une belle mobilité au poste de quart-arrière. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Discipline

Si les Élans veulent se rendre aussi loin que l’an dernier alors qu’ils avaient atteint la finale du Bol d’Or, ils devront absolument être plus disciplinés. «Je crois que nous avons donné des points aux visiteurs et nous nous sommes enlevés des points également. L’arbitrage est le même pour les deux équipes et les arbitres n’inventent pas des punitions de rudesse. Nos joueurs devront se regarder dans le miroir parce que si les choses demeurent ainsi, il sera impossible de gagner les gros matchs.»

Quelques joueurs des cervidés se sont illustrés dans la rencontre alors que le couteau suisse des Élans, Émile Malenfant, a terminée sa journée de travail avec 87 verges au sol en plus d’agir comme botteur. Le secondeur, Mathieu Proteau, a également bien fait en terminant la rencontre avec 12 plaqués dont trois plaqués pour des pertes. Chez les visiteurs, le quart-arrière Samuel Cloutier s’est bien débrouillé en terminant la partie avec 21 passes complétées en 44 tentatives pour des gains de 136 verges. Les Nordiques ont bien joué collectivement, mais la jeunesse de la formation a possiblement fait la différence dans cette rencontre.

Le prochain match des Élans sera disputé sur la route face au Cégep André-Grasset. Ce sera une reprise du Bol d’Or de l’an dernier alors que la formation montréalaise avait eu raison de Garneau par la marque de 41-17.

Les lignes défensives des deux équipes ont donné beaucoup de fil à retordre aux lignes à l’attaque des deux formations. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *