Football
17:49 25 août 2019

Match d’ouverture du Rouge et Or: Laval a raison de Sherbrooke 41-10

Match d’ouverture du Rouge et Or: Laval a raison de Sherbrooke 41-10
Le botté d'envoi de la 25e saison du Rouge et Or.(Photo Métro Média - Alain Couillard)

Le Rouge et Or ne pouvait pas espérer une plus belle température pour lancer la 25e campagne de son histoire. La rencontre du circuit universitaire québécois s’est avérée chaudement disputée en première demie alors que le Rouge et Or a finalement eu raison du Vert et Or par la marque de 41-10 devant 8879 spectateurs, au stade Telus.

La formation de l’Estrie a connu un départ canon en dominant outrageusement le premier quart avec un temps de possession de 13 minutes et 34 secondes sur une possibilité de 15 minutes. Le quart-arrière de première année, Anthony Robichaud, a démontré aucun scrupule dans un environnement hostile, en complétant ses huit premières passes. C’est finalement le porteur de ballon Sébastien Béland qui a inscrit le premier touché de la saison au stade Telus sur une belle course de huit verges.

Le début du deuxième quart est encore à l’avantage de Sherbrooke qui manque toutefois d’opportunisme en ratant deux placements qui donneront seulement deux points pour porter l’avance au tableau indicateur à 9-0. Une situation qui n’allait pas durer.

Point tournant

Le jeu le plus important de la rencontre est survenu à la fin du deuxième quart alors que le Rouge et Or a surpris le Vert et Or avec une course de 29 verges de Christian Dallaire dans une formation de botté de placement pour placer Laval à la ligne d’une verge de Sherbrooke. Le jeu a semblé donner des ailes à la formation de Québec qui a utilisé le quart substitut David Pelletier pour inscrire le premier touché du match pour le Rouge et Or sur une course d’une verge. Après avoir arrêté l’offensive du Vert et Or, le Rouge et Or se retrouve à nouveau en possession du ballon. Samuel Chénard lance sa première passe de touché de la saison avec une passe de 29 verges à Vincent Breton qui place le Rouge et Or en avant à la demie 14-9.

«La feinte a été le point tournant du match», a constaté Glen Constantin, qui amorçait sa 19e saison à la barre du Rouge et Or.

La défensive se lève

Après avoir mal paru par moments en première demie, la défensive lavalloise a donné le ton au reste de la partie et n’a concédé que des miettes à l’offensive du Vert et Or en deuxième demie. La tertiaire s’est rapidement ajustée, alors que les receveurs complètement libres de Sherbrooke au premier quart, étaient maintenant contestés de façon serrée par la défensive du coordonnateur Marc Fortier.

L’offensive du coordonnateur à l’attaque, Justin Éthier, a également apporté quelques ajustements lors de la mi-temps. L’attaque terrestre a été dominante alors que Joanik Masse s’est retrouvé au poste de porteur de ballon pour commencer la deuxième demie. Celui qui a fait la pluie et le beau temps lors de son passage collégial avec les Faucons de Lévis-Lauzon a amassé 108 verges en 17 courses. Il a également inscrit un touché au sol en plus d’en inscrire un par la passe. Laval a terminé avec 248 verges au sol.

Joanik Masse pense avoir ajouté 12 livres à sa charpente durant la saison morte. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

«J’ai eu une occasion et j’ai fait de mon mieux. C’est un honneur de jouer pour le Rouge et Or et il n’y a rien qui se fait individuellement. La ligne à l’attaque a été excellente et j’avais de belles brèches pour pouvoir courir et les receveurs bloquaient bien également», a mentionné le porteur de ballon, qui a couru de façon physique.

Pour le quart-arrière Samuel Chénard qui vivait son baptême de feu au poste de partant, il semblait mitigé sur sa performance. «Comme toute notre équipe, mon départ a été lent et j’ai lancé deux interceptions où j’ai fait de mauvaises lectures. Cependant, je me suis bien repris et mes décisions ont été bonnes par la suite. Il y a beaucoup de place à l’amélioration.»

Le Vert et Or encouragé

Le pilote de la formation perdante, Mathieu Lecompte, semblait vivement déçu par le résultat de la rencontre, mais il tirait des points positifs de la performance de son quart-arrière recrue.

«Anthony a fait un travail incroyable. Je pense que tout le monde a vu qu’il a le niveau pour jouer universitaire. Je vais attendre de regarder notre match sur vidéo avant de le commenter, mais il faudra se regarder dans le miroir sur notre indiscipline. Nous avons une jeune équipe et de jeunes entraîneurs, mais il faudra rapidement corriger cette lacune.»

Pour le jeune quart-arrière des visiteurs, Anthony Robichaud, qui a laissé une bonne impression aux spectateurs présents, il avoue n’avoir ressenti aucune pression.

Le quart-arrière recrue Anthony Robichaud ne s’est pas montré intimidé face au Rouge et Or. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

«Je ne suis pas quelqu’un de nerveux, je suis toujours comme ça. Je ne suis jamais satisfait d’une défaite, mais il y a des signes positifs. Nous avons connu un bon départ et je pense que l’indiscipline a fait mal à notre formation par la suite. En deuxième demie, la couverture défensive de Laval était beaucoup plus étanche et j’avoue qu’à un certain moment, ils sont rentrés dans ma tête, mais nous allons travailler là-dessus.»

Le Rouge et Or possède maintenant une fiche de 31 victoires et aucune défaite face à Sherbrooke. Laval profite maintenant d’une semaine de congé avant de reprendre le collier face aux Stingers à l’Université Concordia le 7 septembre prochain.

Samuel Chénard a terminé la rencontre avec 120 verges par la passe tout en lançant deux passes de touché et deux interceptions. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

 

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *