Football
20:11 3 novembre 2018

Le Rouge et Or l’emporte facilement dans un déluge

C’était le début des séries au football universitaire québécois et le Rouge et Or a donné une leçon de football au Vert et Or pour accéder à la finale de la Coupe Dunsmore, la semaine prochaine. L’Université Laval a dominé ses rivaux par la marque de 40-0 dans des conditions météorologiques atroces.

Pour le Rouge et Or, Mathieu Betts (#9) était de retour dans l’alignement après une blessure au dos.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

L’équipe de L’UL est entrée déterminée sur le terrain.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le Rouge et Or n’a laissé aucune chance à ses adversaires en utilisant une bonne dose de jeux au sol pour distancer de façon méthodique l’équipe de l’Estrie, au stade Telus. La température a eu un impact important sur la rencontre alors que beaucoup moins de jeux aériens ont été tentés par les deux formations. L’attaque lavalloise a su être en mesure de contrôler le ballon appuyé par un jeu solide de la ligne à l’attaque. La défensive n’a concédé que des miettes aux visiteurs avec un total de 55 verges d’attaque pour les verts.

La défensive du Vert et Or a bien tenté de garder les siens dans la rencontre, mais la possession du ballon, grandement en faveur du Rouge et Or, a compliqué les choses aux hommes Mathieu Lecompte. Après le premier touché de la rencontre de Mathieu Robitaille en début de deuxième quart pour porter la marque à 15-0 pour le Rouge et Or, les braves spectateurs présents étaient pleinement conscients que la commande était trop grande pour l’attaque sherbrookoise pour revenir dans le match face à la défensive étanche du Rouge et Or.

En deuxième demie, le travail de démolition des hommes en noir a continué alors que le Rouge et Or a inscrit un touché sur une course de 66 verges de Vincent Breton-Robert pour clouer le cercueil du Vert et Or au troisième quart et porter la marque 28-0 en faveur des locaux. Le botteur de placement du Rouge et Or, David Côté, a été particulièrement efficace avec cinq réussites en cinq tentatives. L’offensive lavalloise a terminé la rencontre avec 443 verges d’attaque, dont 300 verges au sol.

L’identité de l’adversaire du Rouge et Or est connu alors que les Carabins n’ont fait qu’une bouchée des Redmen de McGill par la marque de 48-2. La table est mise pour une autre finale enlevante entre les deux ennemis jurés du football universitaire québécois.

Surprise de taille

Les Élans de Garneau ont envoyé une onde de choc dans la ligue collégiale division 1 alors qu’ils ont réussi à vaincre les Cougars de Lennoxville par la marque de 28-14 au Coulter Field. Les Cougars étaient les champions défendants du Bol d’Or et ont la réputation d’être invincibles à la maison.

La victoire des Élans donne la preuve de l’incroyable parité qui existe dans la ligue collégiale cette saison. Claude Juneau, l’entraîneur-chef, était évidemment très fier de ses protégés.

«C’est vraiment une belle victoire d’équipe, la préparation a été optimale durant la semaine de pratique. Nous avons réussi à installer notre attaque au sol face à un très bon front défensif et nous avons contrôlé la rencontre avec du bon boulot sur les unités spéciales et d’excellentes positions de terrain. La défensive a été très solide et je suis très heureux pour nos joueurs et entraîneurs parce que c’est pas facile de gagner un match ici !»  

Les adversaires des Élans pour le prochain match seront connus plus tard ce soir avec deux rencontres de la ligue collégial division 1 dont le CNDF qui rend visite aux Spartiates du Vieux-Montréal.

Au niveau scolaire, le Blizzard du Séminaire Saint-François a entrepris sur une bonne note la défense du Bol d’Or en juvénile division 1 avec une victoire dominante face aux Patriotes de Roger-Comptois par la marque de 39-0.

Métro Média

Jean Carrier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *