Football
14:56 19 novembre 2018

Bol d’Or scolaire

Le réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) concluait ses activités de la saison 2018 avec la présentation du Bol d’Or juvénile division 1. Le match le plus intéressant de la fin de semaine a couronné les Aigles de Jean-Eudes, qui avait encore des tours de magie en réserve pour venir à bout du Séminaire Saint-François 38-32.

Le Blizzard tentait de remporter un 3e Bol d’Or consécutif.

Photo gracieuseté – Paul Dionne

Avec cette victoire, les Aigles deviennent les nouveaux champions provinciaux du football scolaire après une domination du Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) dans les deux dernières saisons. Les Aigles ont montré beaucoup de combativité dans cette rencontre après avoir tiré de l’arrière 25-9 à la demie et 32-17 après trois quarts de jeu. Un quatrième quart sensationnel a permis à l’équipe montréalaise de créer l’égalité avec moins de deux minutes à faire.

Après avoir stoppé le SSF sur la première série offensive de la prolongation, il ne restait qu’à inscrire des points à Jean-Eudes pour se sauver avec la victoire. Les Aigles n’ont pas pris de chance alors que le joueur du match Maxime Lapierre a capté une longue passe de son quart-arrière dans la zone des buts pour mettre fin à la rencontre. L’entraîneur-chef des Aigles, Jean-Frédéric Morin, était très heureux de la performance des siens. «C’est un groupe spécial et notre préparation mentale pour ce match a été cruciale. Nous avions perdu 41-0 aux mains du Blizzard durant la saison et il fallait absolument que nos athlètes croient que c’était possible. Notre chimie d’équipe a été exceptionnelle durant toute la saison et c’est la raison principale pour laquelle nous sommes champions», a-t-il déclaré après la rencontre.

Pour le Blizzard, la défaite a été brutale. «Nous étions en contrôle du match et nous avons été incapables de contrôler le tempo de la rencontre en deuxième demie. Il faut donner crédit aux Aigles, qui ont fait les jeux dans les moments importants. Nous savions à quoi s’attendre au niveau des stratégies, mais nous n’avons pas été en mesure de les arrêter, spécialement sur les bottés courts. Je pense que nous avons eu nos chances de contrôler la deuxième demie et nous avons laissé la porte ouverte», précise l’entraîneur-chef du SSF, Luc Savoie.

Une leçon difficile

Même si la pilule ne passe pas tout de suite et que la déception pouvait se lire sur le visage de ses protégés, Luc Savoie est convaincu que cela va rendre ses joueurs plus forts dans l’avenir. «Ils vont se servir de cet échec comme motivation et ils vont avoir appris qu’il n’y a rien d’automatique sur un terrain de football, même quand tu es en avance au quatrième quart. Je suis quand même fier de mes joueurs et de la progression de l’équipe durant la saison. Nous avons la moitié de ce groupe qui sera de retour l’an prochain.»

Iraghi Muganda a été élu le joueur du match du côté du Blizzard alors que le porteur a été solide au niveau terrestre durant toute la rencontre en plus d’inscrire un touché. Avec cette défaite, la région de Québec a été blanchie lors de la fin de semaine du Bol d’Or alors que les Élans de Garneau se sont inclinés face à André-Grasset en collégial division 1. 

  

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *