Football
01:12 18 novembre 2018

Le rêve des Élans prend fin

FOOTBALL. La meilleure équipe de la ligue collégiale division 1 en saison régulière, le Phénix d’André-Grasset, a réussi à s’imposer en séries éliminatoires. Elle a remporté le premier Bol D’Or en division 1 de son histoire avec un gain de 41-17 face aux Élans de Garneau, au Complexe sportif Claude-Robillard.

Jonathan Sénécal, le meilleur quart-arrière de la province au niveau collégial, a encore une fois été dominant pour André-Grasset.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Le match a bien mal commencé pour les Élans après qu’un botté de placement raté a été retourné sur 118 verges pour un majeur. «C’est certain que cela n’a pas commencé comme on le voulait et qu’ils avaient le vent dans les voiles pour débuter la rencontre. Je reprendrais la même décision demain matin, c’est un botté d’environ 40 verges que notre botteur réussit régulièrement», précise l’entraîneur-chef des Élans, Claude Juneau, lors d’un entretien téléphonique après la rencontre.

Tout au long du match, les Élans ont tiré de l’arrière face à la puissante machine offensive d’André-Grasset. «La vérité est que nous avons eu nos chances et nous avons manqué d’opportunisme en attaque. Nous avons laissé trop de points sur le terrain et nous avons eu trop de revirements pour espérer l’emporter. Malgré tout ça, je suis très fier de nos joueurs et de la façon dont nous avons joué et combattu sur le terrain. Nous avons montré du caractère!»

On dit souvent que les grands joueurs doivent performer dans les grands matchs pour avoir du succès. C’est exactement ce qui est arrivé pour le Phénix, qui a vu Jonathan Sénécal jouer une autre solide joute à la barre de l’offensive montréalaise. Une performance aérienne de 366 verges, quatre touchés et deux interceptions. Cependant, c’est son coéquipier Kevin Mitale qui a ramené le titre de joueur du match avec des gains supérieurs à 160 verges et 2 touchés pour le receveur format géant.

«Ce sont deux joueurs vraiment spéciaux qui ont fait la différence aujourd’hui. À moins d’une surprise, ils devraient jouer dans la NCAA dans un futur rapproché. Je pense qu’ils ont mieux joué que nous comme équipe et qu’ils méritaient la victoire.»

Avenir prometteur

L’homme en charge de la destinée du programme de football des Élans traçait un bilan très positif de la dernière campagne. «Nous avons montré de l’adversité et nous avons réussi à jouer le dernier match de la saison dans une ligue très paritaire. Nous avons une équipe avec beaucoup de jeunes joueurs qui viennent de goûter à la victoire et maintenant ils ont faim. Je pense que cela augure bien pour les années à venir», termine Claude Juneau.

Claude Juneau était très fier de ses joueurs malgré la défaite.

Jean Carrier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette