Football
00:25 26 août 2016

Marc-Antoine Pivin, un joueur à surveiller

FOOTBALL. À mesure qu’un camp d’entraînement d’une équipe sportive avance, des joueurs se démarquent toujours plus que d’autres. À l’aube de la saison 2016 du Rouge et Or football, Glen Constantin a identifié le jeune receveur de passe Marc-Antoine Pivin comme «une recrue à surveiller.»

«Marc-Antoine Pivin, est un receveur qui a fait de belles choses et qui se démarque beaucoup au camp», avait dit Glen Constantin quelques jours avant la fin du camp d’entraînement.

Pour le natif de Sherbrooke, le fait d’avoir commencé l’université en janvier dernier a fait toute la différence, puisqu’au début de la saison, il ne sera pas distrait à apprendre ses repères et les façons de faire de la vie universitaire. Il pourra se concentrer sur le football. «Comme je ne commence pas ma première session, j’ai pu m’entraîner tout l’hiver avec l’équipe et faire le camp hivernal en Floride», explique Marc-Antoine.

Quelques jours avant le début de la saison, il se dit satisfait de sa progression depuis son arrivée dans l’équipe de Glen Constantin. «Je pense que ça va bien pour moi, on a plein de bons receveurs et le groupe va bien. On ne fait pas beaucoup d’erreurs et j’aime ou ça s’en va.»

S’il ne sait pas encore s’il fera partie des partants le 3 septembre, Marc-Antoine Pivin se dit prêt, peu importe le choix des entraîneurs. «Aucune idée si je vais être partant, je me concentre sur ce que je peux faire. Je serais contant de l’être, je suis prêt. Sinon, je vais voir les bons côtés, car il ne faut rien prendre négativement.»

Un joueur issu d’une culture de gagnants

Durant ses trois années comme receveurs de passes chez les Cougars de Lennoxville, Marc-Antoine Pivin a soulevé le Bol d’or, le trophée des champions au collégial, à deux reprises.

Pour lui, tout a débuté en 2013, alors qu’il a fait partie de l’équipe Québec. «J’ai participé à l’International Bowl et avec les Cougars, on s’est rendu au Bol d’or, alors que j’étais en première année.»

En 2014, la saison à Lennoxville n’a pas été comme l’organisation le voulait, mais pour Marc-Antoine, les choses ont bien été et il est sélectionné sur l’équipe Canada qui se rend au Koweït. Là-bas, il va côtoyer Justin Ethier, Brad Collinson et Christopher Auger, respectivement coordonnateur offensif, entraîneur des porteurs de ballon et coordonnateur vidéo pour le Rouge et Or de l’Université Laval.

Lorsque le temps de choisir une équipe est arrivé, le receveur n’a pas pris de décision précipitée, mais l’Université Laval faisait partie de sa liste courte. «Après ma dernière saison collégiale, je suis venu faire ma visite. J’ai pris mon temps, je voulais me faire ma propre opinion.»

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *