Football
20:57 12 avril 2018 | mise à jour le: 12 avril 2018 à 20:57 Temps de lecture: 4 minutes

Union pour le bien du football

Les programmes de football collégial du Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF), des cégeps Garneau, Lévis-Lauzon, Limoilou et Trois-Rivières font front commun afin d’améliorer l’offre de service aux jeunes footballeurs voulant faire partie des Élites de Québec.

Même si les rivalités seront mises de côté pour le bien des jeunes, les entraîneurs-chefs ont assuré que les hostilités reprendraient à l’automne dans leurs équipes respectives.

Photo TC Media – Jean Carrier

Le programme des Élites de Québec est une sélection de joueurs provenant des différentes écoles secondaires sur le territoire. Les deux formations évoluent dans les catégories MU-15 et MU-17 du tournoi estival de la Coupe Spalding organisé par Football Québec.

De plus, les programmes collégiaux ont annoncé la tenue d’une «Super clinique» d’entraîneurs. Le but avoué est l’amélioration de l’enseignement donné aux athlètes des programmes secondaires et primaires. À l’image de certaines cliniques données aux États-Unis, les responsables des programmes de football ont mentionné vouloir créer un climat de transparence où les échanges dans les différentes techniques et tactiques de football amélioreraient le niveau de jeu des joueurs.

Claude Juneau, entraîneur-chef des Élans de Garneau, était très enthousiaste à l’idée de cette collaboration. «Je pense que c’est une première d’avoir autant de programmes collégiaux réunis ensemble pour promouvoir notre sport et aller de l’avant.»

Même son de cloche pour Victor Tremblay, du CNDF, qui chapeautait seul le programme des Élites de Québec dans les dernières années. «L’initiative a commencé avec une discussion entre Claude et moi et tout le monde a embarqué. C’est important de montrer que nous sommes capables de mettre nos rivalités de côté dans le but de développer le sport et les jeunes.»

Une alliance positive pour le football.

Photo TC Media – Jean Carrier

Tous les dirigeants présents ont mentionné qu’ils voulaient placer à l’avant-plan le développement des joueurs de football. Cette union permettra l’amélioration du football sur l’ensemble du territoire (Québec, Rive-Sud, Mauricie, Saguenay et la Beauce) des Élites de Québec. Les «coachs» présents ont lancé une invitation à tous de participer à ce mouvement.

Recommencer à neuf

Les responsables collégiaux superviseront les «coachs» de l’équipe des Élites. Ces entraîneurs du niveau secondaire seront choisis sur l’ensemble du territoire. Dave Parent, entraîneur-chef des Titans de Limoilou, avait un propos très clair. «C’est quelque chose qui aurait dû être fait depuis longtemps, il est temps d’effacer les erreurs du passé et repartir en grand.» L’allusion aux erreurs du passé fait référence à certains incidents où il y aurait eu du maraudage envers certains athlètes. Les dirigeants ont indiqué qu’il y aurait tolérance zéro pour ce genre de pratique et qu’il n’y avait pas eu de cas dans les dernières années.

La compétition de la Coupe Spalding offre encore la chance aux joueurs de disputer trois rencontres en 11 jours. Les personnes présentes se sont montrées rassurantes sur ce point. «Cela va nous donner la chance d’uniformiser les dernières techniques et d’utiliser de nouvelles approches afin de doter les jeunes d’un environnement très sécuritaire», précise Pierre-Alain Bouffard, entraîneur-chef des Faucons de Lévis-Lauzon.  

François Dussault, dirigeant des Diablos de Trois-Rivières, était quant à lui heureux d’avoir reçu l’appel de ses homologues et de pouvoir participer au processus. Cette alliance de football a mentionné avoir d’autres projets, mais elle voulait commencer par mettre de l’avant la clinique et les changements aux Élites de Québec. Par ailleurs, les programmes Équipe Québec et Équipe Canada ne sont aucunement touchés par cette annonce.

L’équipe a ainsi dévoilé son nouveau logo pour ce nouveau départ. 

Le nouveau logo des Élites de Québec.

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *