Football
14:50 10 avril 2018 | mise à jour le: 10 avril 2018 à 14:50 Temps de lecture: 4 minutes

Le rêve de prolonger sa carrière dans la LCF

Présentement, Antony Dufour, Marc-Antoine Claveau et Vincent Alarie-Tardif se retrouvent tous les trois au même point dans leur carrière de footballeur.

LCF ou pas, Antony Dufour et Marc-Antoine Claveau ne sont pas inquiets pour leur avenir.

Photo TC Media – Charles Lalande

La défaite de 39 à 17 en finale de la Coupe Vanier a sonné le glas de leur parcours universitaire avec le Rouge et Or de l’Université Laval. Ensuite, ils se sont préparés adéquatement en vue du camp d’évaluation régional de la Ligue canadienne de football (LCF). Maintenant, ils attendent patiemment le 3 mai, date du repêchage. Ce soir-là, 69 joueurs du Canada et des États-Unis seront sélectionnés par les neuf équipes du circuit.

Antony Dufour, de Beauport, désire offrir sa polyvalence aux équipes de la LCF.

Photo TC Media – Charles Lalande

La polyvalence de Dufour

Depuis ses débuts au football, le natif de Beauport Antony Dufour a été utilisé «un peu partout». Ancien demi défensif converti en receveur de passes, il possède une autre corde à son arc : retourner les bottés.

«Être polyvalent, c’est un bel avantage, ça peut m’aider. Ça prouve aussi que je suis prêt à jouer n’importe où pour aider mon équipe», réitère cet ancien des Centaures de la Courvilloise et des Titans du Cégep Limoilou.

Même s’il s’agit de la saison morte, les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour l’étudiant en Enseignement préscolaire et primaire. «J’ai eu à guérir quelques blessures, m’entraîner, travailler à deux endroits et aller à l’école», dit celui qui «aurait pu faire mieux» aux tests physiques du camp d’évaluation, mais une blessure à l’ischio-jambier l’a quelque peu ralenti.

Représenté par Sasha Ghavami, l’agent qui gère également les carrières d’Antony Auclair et de Laurent Duvernay-Tardif, Antony Dufour espère que sa constance des dernières années et les contacts de son représentant lui permettent de réaliser son «rêve de p’tit gars».

Si ça ne fonctionne pas, ne vous surprenez pas de le voir sur les lignes de côté en tant qu’entraîneur d’une équipe de la région. Les Centaures, les Titans et St-Patrick’s High School lui ont déjà manifesté de l’intérêt.

Les hommes d’affaires

Nés à Chicoutimi, Marc-Antoine Claveau et Vincent Alarie-Tardif souhaitent eux aussi percer chez les pros. S’ils n’y parviennent pas, ils vont continuer de s’investir dans leurs projets d’affaires.

Alarie-Tardif a fondé l’an dernier Peinture Écono Pro en compagnie d’Olivier Marcotte. Récemment, un nouveau volet a été ajouté : Toiture Écono Pro, avec Michaël Tremblay.

«Ça va bien. Nous avons de gros projets! L’été approche et nous avons hâte, résume l’homme d’affaires au bout du fil avant de remettre son chapeau de footballeur. Pour le repêchage, je suis excité. J’ai hâte de voir, c’est un peu stressant.»

Dans l’éventualité où il ferait sa place dans la LCF, il s’est déjà entendu avec ses associés qui vont s’occuper de l’entreprise pendant la saison de football.

De son côté, Claveau travaille sur le lancement de sa compagnie d’équipements médicaux, Puronova. En fait, c’est son projet de fin de baccalauréat en Design de produits qui a mené à ce plan d’affaires en bonne et due forme.

Au cours des deux dernières saisons, Vincent Alarie-Tardif a occupé le poste de porteur de ballon #1 du Rouge et Or

C 2015 http://www.photographiesurlevif.ca

Après une saison en 2015, le joueur de ligne défensive avait choisi de quitter le Rouge et Or pour se concentrer sur d’autres projets. Il est finalement revenu deux ans plus tard. «Je m’ennuyais du sport et des boys. À mon retour, j’étais affamé plus que jamais.»

Étonnamment, il n’a jamais pensé qu’un jour, il allait caresser une carrière professionnelle. «Je voulais seulement pousser mon potentiel au maximum.»

Questionné à savoir ce qu’il pourrait offrir à une formation de la LCF, Claveau répond : «Ma détermination, ma volonté, ma puissance ainsi que ma contribution sur les unités spéciales et en défensive. Je suis confiant d’avoir une chance», conclut-il.

Après une courte retraite, Marc-Antoine Claveau est revenu avec le Rouge et Or.

Photo TC Media – Charles Lalande

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *