Football
19:37 25 janvier 2018 | mise à jour le: 25 janvier 2018 à 19:37

Antony Auclair en veut plus

Antony Auclair, le premier joueur de l’histoire du Rouge et Or football à atteindre la NFL, était de passage au PEPS pour tracer un bilan de sa première saison avec les Buccaneers de Tampa Bay.

Le cirque médiatique de la NFL fait paraître les choses plus grosses qu’elles ne le sont réellement selon Antony Auclair.

Photo TC Media – Jean Carrier

Antony a percé l’alignement des Bucs à huit reprises, dont les sept derniers matchs, et a même réussi à capter deux passes pour 25 verges. Il est content de sa première campagne, mais il est loin de vouloir s’asseoir sur ses lauriers. «La chose que j’ai le mieux réussi cette saison est de progresser tout au long de l’année. J’ai amélioré mes performances et j’ai réussi à m’adapter à la vitesse de jeu. J’aimerais continuer à améliorer mes connaissances stratégiques dans le futur.»

Malgré une saison décevante pour les Bucs avec une fiche de cinq victoires en seize parties, les entraîneurs sont tous restés en place. Le principal intéressé ne s’en cache pas, il était très heureux de la situation. «C’est un énorme soulagement, je vais pouvoir continuer à évaluer dans le même cahier de jeux et dans un système où je cadre bien. Dans mon évaluation de fin de saison avec les entraîneurs, il n’y a eu que du positif!»

Il n’est pas étonnant de voir Auclair se faire donner un bilan positif des entraîneurs alors que la direction de l’équipe lui a donné un énorme vote de confiance dans la saison en évinçant le vétéran ailier rapproché Luke Stocker de la formation. Malgré cela, Antony Auclair refuse de prendre les choses à la légère et sait que dans la NFL, les choses changent vite. «Je ne suis jamais satisfait de ce que je fais sur le terrain, il y a toujours place à l’amélioration et c’est de cette façon que je vais faire ma marque.» 

Mathieu Bertrand, l’entraîneur des ailiers raprochés chez le Rouge et Or, était heureux de retrouver son ancien joueur

Photo TC Media – Jean Carrier

Questionné à savoir comment les choses vont évoluer avec les autres ailiers rapprochés de l’équipe pour la prochaine saison, il demeure prudent, mais confiant dans sa réponse. «Chaque joueur amène des choses différentes à l’équipe, si je prends l’exemple de Cameron Brate, il est beaucoup plus un receveur alors que je suis nettement plus solide pour les blocs au sol», en prenant le soin de mentionner qu’il prend autant de plaisir à performer un bloc percutant pour son porteur de ballon que de recevoir une passe de son quart-arrière.

Glen Constantin, l’entraîneur-chef du Rouge et Or, était visiblement satisfait de ce qu’il entendait de son ancien joueur. «De ce que j’ai vu de lui durant la saison, il a bien fait les choses. J’aime encore plus l’entendre qu’il n’est pas satisfait de son sort et qu’il a su garder une attitude positive malgré la saison difficile de l’équipe. Les valeurs qu’il a apprises dans notre programme semblent vouloir rester avec lui et il peut même devenir un leader dans son vestiaire.»

Il est difficile de prévoir l’avenir dans le circuit Goodell, mais en se fiant aux propos du numéro 82, le meilleur semble à venir pour Antony Auclair.

 

Antony Auclair affirme que les Bucs ont un bon club malgré la fiche de l’équipe.

Photo TC Media – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *