Football
14:27 11 novembre 2017 | mise à jour le: 11 novembre 2017 à 14:27 temps de lecture: 3 minutes

Le dernier spectacle de Kalenga Muganda

Il y a certains joueurs qu’il faut se considérer chanceux de pouvoir admirer. Kalenga Muganda fait assurément partie de cette catégorie. Il disputait son dernier match à vie sur son terrain face aux éternels rivaux que sont les Condors de Saint-Jean-Eudes (SJE). Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il n’a pas déçu. 

Kalenga Muganda pose avec un joueur de ligne offensive.

Photo TC Media – Jean Carrier

Par Jean Carrier

Le Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) a montré rapidement leurs couleurs. Sur la première poussée offensive, l’attaque traverse le terrain exclusivement au sol pour prendre les devants 7-0 sur une longue course de Kalenga Muganda. Après avoir converti un long quatrième essai, le Blizzard utilise le même stratagème pour porter la marque 13-0. Le second touché est aussi inscrit par le porteur étoile du SSF.

Les Condors frappent à la zone des buts au début de la deuxième demie, mais doivent se contenter d’un placement qui porte la marque à 13-3. Un revirement coûteux de SJE en milieu de terrain est à l’origine du troisième touché de la partie. Muganda s’échappe sur 36 verges et porte la marque 20-3. Le Blizzard ajoute un autre touché d’Étienne Landry en plus d’un touché de sûreté et c’est 29-3 à la demie.

Le Blizzard trop fort

Les Condors ont de la difficulté à installer une attaque soutenue et la défensive du SSF arrête SJE sur la première séquence offensive de la demie. Évidemment, Muganda profite du retour de l’attaque du Blizzard pour atteindre la zone payante une quatrième fois et porte la marque 38-3. Le reste de la soirée n’est qu’une formalité pour le SSF qui remporte la partie 52-3 et accède ainsi à un troisième BOL D’OR consécutif.

Kalenga Muganda termine sa soirée de boulot avec 26 portées pour 273 verges et 4 touchés. Il avait ceci à dire après la victoire des siens : «  C’est spécial de jouer son dernier match ici. C’est un endroit qui a été spécial pour moi et je ne voulais vraiment pas terminer sur une mauvaise note. »

Luc Savoie, l’entraîneur-chef du Blizzard, abonde dans le même sens : « C’est un joueur unique, c’était évident qu’il allait avoir un gros match et notre équipe démontre beaucoup de caractère quand il joue comme il l’a fait ce soir. »

Jean-Frédéric Gagné, l’entraîneur-chef des Condors, avait probablement le plus beau compliment de la soirée : «  Il n’y a aucune honte à perdre contre une excellente équipe et probablement contre le meilleur joueur au Canada présentement. »

Le Blizzard jouera le BOL D’OR dimanche prochain à 13h au complexe sportif Claude-Robillard à Montréal. Son adversaire sera le gagnant du match entre l’École secondaire du Triolet et l’École secondaire Curé-Antoine-Labelle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *