Défi sportif
16:07 23 octobre 2018

Transformer l’âge en motivation

EXPLOITS PHYSIQUES. Julie Pelletier, 43 ans, enseignante au préscolaire à l’Académie Saint-Louis, et Henri Izard, 50 ans, enseignant en éducation physique au Cégep de Sainte-Foy, ont poussé leurs capacités physiques à l’extrême cet été. Le couple de Lac Saint-Charles était le plus âgé des 12 équipes d’athlètes invités à participer à l’émission Bootcamp: Le parcours extrême.

Bootcamp: Le parcours extrême

(Photo gracieuseté)

Julie Pelletier se souvient que c’est l’un de ses amis qui l’a informé de ce concours. «Il m’a dit qu’une agence de Montréal recherchait des candidats pour participer à une nouvelle émission sportive extrême appelée Bootcamp.»

Filmés cet été sur différents sites de Montréal, les deux sportifs avouent que les épreuves proposées, durant les 13 épisodes, leur ont permis de pousser à la limite de l’épuisement leur endurance physique. Parmi celles demandées lors de la sélection, l’une d’elles consistait à marcher sur les mains. «Cela a été un peu plus compliqué. Certains participants pouvaient le faire sur une bonne distance tandis que nous, cela se limitait à quelques pas», commente Henri Izard.

Le rythme de l’émission a été donné dès le premier épisode tourné au Mont-Royal. «On savait 10 minutes avant quel défi nous attendait et tout le monde était sur le même pied d’égalité. Avec le défi des escaliers du Mont-Royal, chaque participant avait une cheville d’attachée à celle de sa coéquipière. Cela nécessitait du synchronisme en plus de transporter de lourds sacs de sable.»

L’esplanade du Stade olympique, des épreuves de force et d’endurance au parc Maisonneuve et un parcours extrême à la carrière Francon ont marqué les quatre premiers épisodes. «On a toujours été en mesure de s’en sortir», rappelle Henri ne pouvant préciser s’ils étaient ou non les vainqueurs à la fin des 13 épisodes.

Henri Izard et Julie Pelletier ont convaincu les organisateurs que leur âge n’était pas un handicap pour eux. Ils envisagent de faire un triathlon Xterra (avec obstacles).

(Photo gracieuseté)

Une vie de sport

C’est leur passion commune pour le hockey qui les a unis, alors qu’Henri était l’entraîneur de Julie. Mariés depuis 18 ans, ils sont parents de trois grands enfants. Julie Pelletier a fait partie de l’élite en hockey et elle a entre autres évolué au sein de l’équipe du Québec, de la Ligue collégiale universitaire et de la Ligue nationale de hockey féminin, où elle a été capitaine de l’équipe.

Quant à Henri Izard, il a passé plusieurs années sur la glace en tant que joueur de hockey avant de devenir entraîneur d’équipes de haut niveau, au Québec et même en Chine. «Henri et moi nous nous sommes inscrits en attendant de voir ce que cela allait donner. Finalement, nous avons franchi toutes les étapes de sélection et ils nous ont convoqués pour les entrevues à Montréal.»

L’émission est présentée les jeudis à 20h et les vendredis à 21h sur Canal V.

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette