Défi sportif
00:41 2 mai 2014 | mise à jour le: 2 mai 2014 à 00:41 temps de lecture: 2 minutes

Être assistante sportive à la rampe

SPORT ADAPTÉ ¬ Dos au jeu, Josée Duquette ne sait rien du déroulement de la partie. Les règles interdisent à l’assistante sportive à la rampe de se retourner. Son rôle: installer la structure au bon endroit selon les indications de sa fille de 13 ans, Marylou Martineau.

Au Boccia, l’athlète peut lancer soi-même sa balle ou la faire rouler sur une rampe. Quand son handicap ou sa motricité empêche le joueur de tenir la pelote, un aide est nécessaire afin de déplacer la structure en vue qu’elle soit en ligne droite avec la cible qui est le cochonnet. «Dans le fond, c’est moi qui a fait découvrir le sport à ma mère», raconte la jeune fille atteinte de paralysie cérébrale. L’Émiloise a découvert le boccia à l’école Madeleine-Bergeron en 2009. Elle est devenue passionnée à tel point qu’elle a intégré un club civil il y a trois ans.

Le rôle d’assistant à la rampe est parfois ingrat. Alors que les spectateurs, l’arbitre et les joueurs suivent attentivement le jeu, l’aide n’a aucune idée du déroulement. Le suspense demeure jusqu’à la fin à moins qu’un des athlètes laisse transparaître dans son visage quelconque indice du dénouement.

Au Défi sportif Altergo, Marylou est la capitaine de son équipe. Sa tâche consiste à décider dans quel ordre s’effectueront les lancers de ses coéquipers, Pierre-Alexandre Guillot et Marc-Antoine Goupil, et elle. Plusieurs stratégies peuvent être employées en vue de remporter le plus grand nombre de points. «Elle est impressionnante. À 13 ans, elle est rendue aux stratégies. En trois années, elle a récolté sept médailles d’or et quatre d’argent», souligne Mme Duquette.

Du boccia??

Les jeunes apprécient la stratégie et la compétition. Le boccia peut s’apparenter à la pétanque. Un cochonnet est mis en jeu et chaque membre des deux équipes lance ses balles. Le groupe étant le plus loin du cochonnet blanc se voit accorder le droit de lancer.

Le Défi sportif en bref

31e Défi sportif Altergo

7 jours de compétitions

plus de 5200 athlètes handicapés d’élite ou de la relève

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *