Défi sportif
23:54 29 avril 2014 | mise à jour le: 29 avril 2014 à 23:54 temps de lecture: 3 minutes

Edouard Rodrigue: l’un des joyeux lurons du Défi sportif

SPORT ¬ Edouard Rodrigue aime bouger. Quand il va vu l’an passé que le Défi comprenait toutes sortes de sports comme la natation et la gymnastique rythmique, il a dit: «Il faut absolument qu’il y en ait à l’école». Même s’il ne cache pas avoir un faible pour les jeux vidéo, il pratique le hockey balle et apprécie les vertus de la danse.

Une année plus tard, il est de retour. Il a présenté une routine debout avec un ruban sur la musique «Don’t worry, be happy». Ironie du sort, il a échappé par mégarde son ruban lors de sa chorégraphie, mais comme sous-tend la chanson, il a poursuivi une fois son accessoire ramassé, et ce, sourire aux lèvres.

À la dernière minute avant de s’installer devant les juges, il s’était aperçu qu’il avait oublié d’enlever son collier. Les bijoux étant proscrits, il s’est laissé distraire. À coup de grands lancers, de spirales et de gestes en huit, il a effectué ses mouvements techniques maintes fois répétés lors des entraînements. «Je me suis rattrapé», se réjouit-il.

Né avec un handicap physique, Edouard Rodrigue a subi plusieurs opérations liées à sa hanche et sa jambe gauche. En raison de sa mobilité réduite, il utilise parfois la marchette ou le fauteuil roulant. Demeurer debout longtemps constitue une posture douloureuse. Il résistait seulement cinq minutes à une certaine époque. «Ce n’était pas facile la vie dans ce temps-là», se souvient-il. Avec les années, il a gagné de la force musculaire. Maintenant, il a plus d’endurance.

Avec les années, il s’est ouvert aux découvertes. «J’aime vivre des expériences nouvelles», explique le résident de Dosquet dans Lotbinière, âgé de 17 ans. Son entraîneure de l’école Madeleine-Bergeron à Sainte-Foy, Nancy Normandeau, le décrit comme un jeune homme jovial et enthousiaste. Après avoir assisté à sa routine, les spectateurs n’ont aucun doute sur son côté joyeux lurons. Qui sait, son sourire contagieux lui a peut-être permis de gagner des points auprès du jury.

Hockey balle

Le Défi sportif Altergo se poursuit pour Edouard Rodrigue. Il fait partie de l’équipe de hockey balle de l’école Madeleine-Bergeron. La formation sera en action jeudi.

 

 

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *