Défi sportif
17:25 16 mai 2012 | mise à jour le: 16 mai 2012 à 17:25 temps de lecture: 3 minutes

Un triathlon bien spécial

L’équipe de course de la Clinique du pied équilibre, dont fait partie Jonathan Dionne, originaire de Charlesbourg, participera à la Course d’aventure dans le Maine du 20 au 24 juin prochain. Cette course de 500 km se déroule en pleine forêt et se divise en trois étapes : la course à pied, le vélo de montagne et la navigation (canot et rafting).

C’est d’un ami que M. Dionne a pris connaissance de l’existence de ces courses extrêmes, il y a de cela maintenant 10 ans. «J’ai toujours été actif, j’ai pratiqué plusieurs sports. J’étais très intrigué quand j’ai entendu parler des courses d’aventure», mentionne-t-il. Ces courses, se déroulant en groupe de quatre, s’étendent sur un vaste parcours où les équipes doivent atteindre différents points de contrôle. La navigation se fait à la boussole, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire. «Les conditions sont difficiles, il y a beaucoup d’imprévus qui peuvent arriver, tels une blessure ou un bris d’équipement. C’est pourquoi les participants doivent s’équiper d’un téléphone satellite», indique M. Dionne. Une balise GPS est également fournie à chaque équipe, en cas de problème.

Un bon moral, la clé du succès

Questionné sur la plus grande difficulté du parcours, Jonathan répond que «le manque de sommeil et la fatigue mentale» peuvent complètement faire dérailler un groupe. L’équipe de Jonathan, constituée de son frère Jean-Yves Dionne, Todd Nowak, originaire de Colombie-Britannique, et Ursula Tracz de Toronto, compte «dormir» de 60 à 90 minutes par période de 24 heures. «L’esprit d’équipe, le bon moral et le sourire sont des éléments qui peuvent rassembler ou diviser des coéquipiers», estime M. Dionne. Pourquoi débourser d’importants montants (le coût d’inscription est de 3000 $ en plus de l’achat de matériel spécialisé) pour souffrir autant ? «Pour la sensation lorsqu’on complète le parcours. La poussée d’adrénaline est exceptionnelle, le feeling de réussir, de compléter la course est extraordinaire. Certains s’achètent des télévisions haute définition 50 pouces, moi je m’achète une aventure», lance M. Dionne à la blague.

Une porte d’entrée pour le Championnat mondial

Les trois meilleures équipes (meilleur temps pour compléter le parcours) auront la chance de participer au Championnat mondial, qui aura lieu en Europe vers la fin de l’été. La première place remportera une inscription gratuite ainsi que les billets d’avion (valeur de 10 000$), la deuxième place l’inscription seulement (valeur de 5 000$) et la troisième place sera qualifiée pour le championnat mais devra débourser les coûts nécessaires.

En raison des coûts élevés de participation à ces courses, l’équipe de M. Dionne reçoit de l’aide de plusieurs organismes et compagnies : la Clinique du pied équilibre, les produits Delta, les montres Polar, Thule, Mathieu Performance et Cellunivers. L’équipe de M. Dionne est toujours à la recherche de commandites.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *