Baseball
10:44 14 août 2019

Sur les traces du paternel

Sur les traces du paternel
Luc Bédard et son fils Louis-Abraham sont toujours prêts dans la boîte des frappeurs. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

BASEBALL. La formation moustique AA des As Verts de Québec vient de remporter le tournoi du Monstre Vert de l’Ouest. La formation, née d’une fusion entre Sainte-Brigitte-de-Laval, Beauport et Charlesbourg, s’est imposée dans ce tournoi provincial en disposant lors de la finale des Orioles de Montréal par la marque de 4 à 0. Cette victoire sort de l’ordinaire, car l’un des joueurs de la formation, Louis-Abraham Bédard, remporte le même tournoi que son père avait précédemment gagné 30 ans plus tôt.

«C’est certain que c’est spécial de voir mon gars gagner le même tournoi. À l’époque, le tournoi s’appelait le tournoi moustique AA Trois-Rivières Ouest. Nous avons été dominants défensivement lors du tournoi alors que nous avons seulement concédé quatre points en cinq rencontres», explique Luc Bédard, le père de Louis-Abraham.

Les As Verts de Québec tentent maintenant de remporter le championnat de saison régulière de la ligue Moustique AA. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Celui que plusieurs reconnaitront pour avoir entraîné les Alouettes de Charlesbourg au niveau junior majeur agit maintenant en tant qu’assistant-entraîneur avec l’équipe de son garçon. «On fait ça pour le plaisir, avec mon emploi du temps il n’est plus question d’entraîner des ligues de haut niveau. Mon fils est le plus jeune joueur de l’équipe à 9 ans. On essaie de faire jouer les jeunes à toutes les positions. Il fait déjà des choses que je n’ai jamais fait parce qu’il lance alors que dans mon temps on nous attitrait à une position spécifique», affirme celui qui travaille maintenant comme entrepreneur.

Pour Louis-Abraham, le simple fait d’avoir remporté le tournoi était satisfaisant. «Je suis simplement content d’avoir gagné avec mes coéquipiers», affirme le jeune athlète. S’il semblait indécis à la question de savoir s’il allait devenir un meilleur joueur de baseball que son père, il était catégorique sur la question de son avenir au baseball. «Je veux jouer au baseball junior comme mon père!»

Fusion

L’entraîneur-chef de la formation, Guillaume Laganière-Dallaire, semble très satisfait de cette nouvelle union entre Charlesbourg et Beauport. «La ligue moustique AA voulait devenir plus compétitive et c’est une réussite avec des redécoupages de plusieurs territoires dans la région. Venant de Beauport, je suis content parce que cela permet à notre équipe de pratiquer sur les terrains de baseball de Charlesbourg qui sont mieux entretenus que ceux de Beauport. Blague à part, le processus de sélection s’est bien déroulé et je pense que les deux équipes des As de Québec sont solides», mentionne le pilote, dont la formation est présentement au deuxième rang de la ligue.

Il est aussi intéressant de noter que l’autre formation de cette fusion, les As Noirs de Québec, compte dans ses rangs le fils de l’ancien joueur des Capitales de Québec et des Alouettes de Charlesbourg, Olivier Lépine. Il est évident que si la progéniture dépasse les parents, l’avenir du baseball à Charlesbourg et Beauport sera en santé pour longtemps.

Une équipe disciplinée écoute les instructions de l’entraîneur-chef Guillaume Laganière-Dallaire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *