Baseball
14:00 9 avril 2013 | mise à jour le: 9 avril 2013 à 14:00 Temps de lecture: 3 minutes

Le baseball se taille une place au Séminaire St-François

Dès l’automne 2013, les jeunes talents confirmés du Séminaire St-François en baseball pourront démontrer leur plein potentiel dans le nouveau programme sports-études qui verra le jour.

«Ça va permettre aux jeunes du secteur Ouest d’y poursuivre leurs études (Saint-Augustin, Cap-Rouge, Sainte-Foy). Sinon, ça les obligeait d’aller à Cardinal-Roy, près du stade municipal», explique Simon Robitaille, directeur des services pédagogiques au Séminaire St-François (SSF), situé à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Déjà, de quatre à cinq élèves de niveau AA auraient manifesté leur intérêt. Ceux-ci devront défrayer les coûts, en plus de leurs frais de scolarité. Le programme sports-études en baseball s’ajoute aux programmes existants, soit le hockey, la natation, le basketball et le tennis. Soulignons que les deux tiers des élèves du SSF (850 sur 1300) sont en concentrations sportives ou en sports-études.

Critères resserrés

Le programme sports-études en baseball à Québec n’a cessé de se bonifier depuis son lancement il y a 13 ans avec la Fédération baseball Québec. Les athlètes du SSF se joindront à leurs pairs de Cardinal-Roy, Pointe-Lévy et La Seigneurie, pendant les entraînements qui se déroulent au pavillon sportif d’ExpoCité.

«Nos critères de baseball seront resserrés partout, en ajoutant des joueurs du SSF. On a une limite de 100 jeunes», a précisé Jean-Philippe Roy, entraîneur-chef du programme de sports-études en baseball.

Universités américaines

Chaque année, les joueurs de 1re et 2e secondaire en sports-études baseball des écoles participantes de Québec se rendent à New York pour un tournoi contre des équipes locales. Quant aux joueurs de 3e, 4e et 5e secondaire, ils s’envolent en Floride pour deux camps d’entraînement.

«Les matchs extérieurs nous manquent. On en fait peut-être 40, comparativement aux Américains qui en font 100, c’est pour ça qu’on fait des camps en Floride. Grâce à un généreux partenaire, on a un deuxième camp en octobre, en plus de celui du mois de mars, depuis 2012-2013», a précisé M. Roy.

Évidemment, le projet de la Ville de Québec d’aménager un terrain synthétique au stade municipal permettrait de maximiser le calendrier. «Ça permettrait à plus de monde d’utiliser le stade municipal, parce qu’en ce moment, le terrain est au maximum de son utilisation avec les Capitales et les Capitales junior, mais je suis très confiant que ça fonctionne», a admis Jean-Philippe Roy.

L’objectif pour l’entraîneur-chef du sport-études en baseball est que les élèves de 4e et 5e secondaire atteignent le niveau midget AAA, mais son rêve ultime est d’envoyer la crème des athlètes dans les universités américaines. En 2012-2013, 11 anciens de sports-études ont été repêchés par des universités américaines et depuis le début du programme, une trentaine d’athlètes ont connu ce privilège.

Groupe Québec Hebdo.

Sports-études offerts au Séminaire Saint-François

Hockey

Natation

Basketball

Tennis

Baseball (dès l’automne 2013)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *