Sports
19:55 20 février 2014 | mise à jour le: 20 février 2014 à 19:55 temps de lecture: 3 minutes

Ahki’wahcha’ fait son entrée dans le Circuit québécois de crosse senior

Une formation de Wendake nommée Ahki’wahcha’, signifiant bande de guerriers en wendat, joindra les rangs du Circuit québécois de crosse senior. Dès le printemps, des joutes locales et à l’extérieur auront lieu contre les équipes de Longueuil, Windsor, East Angus, Magog et Trois-Rivières.

La fierté est encore plus grande pour l’organisation huronne-wendat en raison de l’origine du sport. La crosse est une discipline collective amorcée par les autochtones. «Nos ancêtres jouaient à ce sport il y a des années», complète le président de l’Association de crosse de Wendake et de l’équipe, Frédérick Renaud.

Dans les années 1970, le responsable des loisirs à Wendake, Ludger Picad, avait mis sur pied une équipe comptant une vingtaine d’adolescents et de jeunes adultes alors que la crosse en enclos vivait ses heures de gloire grâce aux Caribous de Québec. Pendant près de deux ans, des parties ont été organisées pour ensuite s’essouffler.

En 2000, la passion pour le sport traditionnel a refait surface et d’anciens membres ayant découvert la discipline avec M. Picard ont enseigné aux nouveaux intéressés les rudiments. Aujourd’hui, l’équipe comprend une vingtaine de joueurs réguliers. Des athlètes non autochtones ont intégré le groupe. En janvier, l’organisation s’est vu accorder sa demande d’expansion au Circuit québécois de crosse senior. «On s’est donné comme mission d’intégrer le circuit et de léguer cette discipline aux jeunes», poursuit le trésorier, Sébastien Desnoyers.

Les membres de Ahki’wahcha’ pratiquent au gymnase de l’école primaire Ts8taïe. La saison se déroulera de la mi-avril jusqu’à la mi-juillet. Près d’une dizaine de parties locales pourraient avoir lieu dans la Haute-Saint-Charles. «C’est aussi la possibilité d’offrir près de Wendake une discipline différente», conclut Sébastien Desnoyers.

La crosse en bref

-un gardien de but et cinq joueurs sur le terrain en même temps

-stratégie semblable au basket-ball: offensive et défensive

– un tir obligatoire toutes les trente secondes

– le sport au niveau amateur se joue surtout l’été dans les arénas sans glace

Les premières parties locales auront lieu ce printemps. Pour plus d’infos: http://www.crossesenior.ca/

 

 

À lire aussi dans le cadre de la série Parce qu’il n’y a pas juste le hockey: Tir à l’arc: éveiller l’esprit du chasseur

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *