Sports
13:34 5 mai 2014 | mise à jour le: 5 mai 2014 à 13:34 temps de lecture: 3 minutes

À deux coups de balai des Jeux du Canada

CURLING . La formation féminine de curling de Claudy Daoust demeurera dans l’attente de nombreux mois. Le Club de curling Victoria a réussi avec brio les quatre premiers tournois servant aux qualifications pour constituer l’équipe du Québec des Jeux du Canada, mais elles ne sauront qu’en novembre si elles vivront l’aventure sportive nationale.

Les quatre membres de la formation juvénile 16 ans et +, Audrey Maude Jalbert de L’Ancienne-Lorette, Julie Daigle de Saint-Roch, Gabrielle Lavoie de Saint-Jean-Chrysostome et Patricia Boudreault de Vanier, ont terminé leur saison, mais elles devront revenir en force cet automne avec l’ultime épreuve visant à obtenir leur laissez-passer.

À la suite des tournois du Circuit provincial, les filles sont classées au sommet du cumulatif comprenant 10 formations. «Il y a vraiment trois équipes qui se sont démarquées comparativement aux autres. Ça va être serré», note Mme Daoust.

L’enjeu est important puisque les prochains Jeux du Canada d’hiver auront lieu du 13 février au 1er mars 2015 en Colombie-Britanique. Une expérience marquante pour les adeptes de cette discipline après avoir vécu les Jeux du Québec en 2012. D’ici novembre, des camps sont au programme afin de conserver la forme.

Recruter des jeunes membres: un défi de taille

Sur les 250 membres au Club Victoria, une trentaine de joueurs sont des jeunes. «C’est difficile d’accueillir de nouveaux jeunes. Il faut les recruter en groupe d’amis», fait valoir l’entraîneure, Claudy Daoust. Dans le cas de son équipe, les quatre athlètes ont connu la discipline via un parent ou un grand parent.

«Quand il y a des années olympiques, il y a toujours un petit regain du sport», confirme l’entraîneure. Ainsi à la suite de Sotchi, le club pourrait bien accueillir de nouveaux membres ayant regardé les joutes à la télévision et ayant eu la piqûre pour le curling. Le sport n’est d’ailleurs présenté aux Jeux olympiques que depuis 1998 à Nagano.

Cours 101 du curling: Placer la pierre dans la maison

Le joueur de curling doit être chaussé de souliers particuliers. Alors que l’une des semelles est antidérapante, la seconde est faite d’un matériel glissant. Hormis le capitaine (skip) qui conseille ses coéquipiers du côté de la maison, les joueurs utiliseront une brosse ayant en général des têtes couvertes d’un tissu de nylon. Les balais se font plus rares de nos jours. Avec cet outil, ils réchaufferont la glace afin de diriger la pierre de granit envoyé par le lanceur. Chaque membre lancera deux pierres d’une quarantaine de livres.

Ce sport a des airs de jeu d’échecs sur la glace. Le joueur effectue un lancer stratégique en donnant une rotation à la pierre. Par la suite, les brosseurs réchauffent la glace texturée afin de la rendre plus glissante et que la pierre conserve sa direction. La cible est la maison constituée de trois cercles concentriques. Si les pierres des adversaires gênent, le lanceur tentera de la dégommer pour accéder à la cible.

 

Le curling en chiffres

8 pierres par équipe

4 joueurs par formation

8 manches à jouer

Le Club de curling Victoria en bref

Fondé en 1887

Mars 1969: ouverture du Club sur la rue Curie à Sainte-Foy

Le nombre de membres augmenta rapidement passant de vingt en 1891 à cent quatorze en 1907.

Avant 1950, les joueurs pratiquaient sur de la glace naturelle.

2014 = 250 membres dont une trentaine de jeunes

Pour en savoir plus sur le club: http://www.ccv.qc.ca/

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *