Sports
20:32 30 août 2014 | mise à jour le: 30 août 2014 à 20:32 temps de lecture: 3 minutes

Totale Bouette: Un défi sportif pour la cause

(Par Perrine Gruson) La course à obstacles Totale Bouette avait lieu ce samedi dans un grand terrain aménagé pour l’occasion à l’intersection Chauveau-Henri VI. Une activité où les familles étaient au rendez-vous pour se dépenser en se salissant au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

«Il s’agit d’un parcours de cinq kilomètres avec une vingtaine d’obstacles», explique Mélodie Lespérance, qui travaille à la Société canadienne de la sclérose en plaques aux événements et qui est responsable des bénévoles pour l’occasion.

Le défi se déroule dans un terrain boueux, avec des flaques d’eau boueuse pour ajouter de la difficulté au parcours. C’est la deuxième édition de Totale Bouette.

Les trois premiers départs sont pour les coureurs d’élite et les coureurs compétitifs. Ces derniers sont tenus de ne pas s’arrêter et de franchir tous les obstacles. «L’année dernière, le meilleur a fini en 30 minutes la parcours, mais ça peut aller jusqu’à 2 heures», raconte la responsable des bénévoles.

3 400 coureurs ont répondu présent cette année.

La nouveauté de cette édition? «On a des départs de nuit!», s’exclame Amélie Verret, la directrice générale adjointe à la Société canadienne de la sclérose en plaques. «Chaque participant reçoit alors une lampe frontale et le parcours est éclairé», ajoute-t-elle.

La limite est fixée à 150 personnes par départ. Ceux-ci sont à chaque demi-heure.Parmi la foule on dénombre beaucoup d’enfants, qui ont un parcours adapté, pour faire l’activité en famille. La grande course étant réservée aux 12 ans et plus.

Un montant de 10$ est demandé par spectateur. Pour les participants inscrits, le montant est fixé à 70$

«L’objectif financier cette année est d’amasser 230 000$, on espère l’atteindre rapidement»,

Les fonds vont tous à la recherche pour la sclérose en plaques. «Je vous dirais que les gens sont heureux de donner à la Société de la sclérose en plaques, même s’il y en a parmi eux qui ne sont pas directement touchés. C’est le cas de Matthieu Trudeau. Il a été l’un des premiers à finir la course, en un temps de 35 minutes. «C’était vraiment le fun»,s’exclame-t-il. «Je m’entraîne pour les courses à obstacles à l’année, c’est ma quinzième course depuis le début de l’été», énumère le participant, visiblement éreinté.

La Société canadienne de la sclérose en plaques organise deux fois par année la course Totale Bouette, en Estrie d’abord et à Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *