Sports
13:30 1 septembre 2022 | mise à jour le: 1 septembre 2022 à 13:39 Temps de lecture: 4 minutes

Un été inoubliable pour la jeune golfeuse Anne-Léa Lavoie

Un été inoubliable pour la jeune golfeuse Anne-Léa Lavoie
Photo: gracieuseté

La jeune golfeuse du Club de golf de Lorette Anne-Léa Lavoie a remporté la médaille d’argent à l’épreuve par équipe mixte aux Jeux du Canada, le 20 août dernier. Après avoir défendu son titre au Championnat québécois junior en juillet, la Beauportoise a ajouté un autre honneur à son palmarès.

L’équipe de golf du Québec, composée de Guillaume Paquette, Malik Dao, Léonie Tavares et elle, a conclu les quatre rondes de l’épreuve en 571 coups. Cette performance a permis aux Québécois de devancer l’Ontario par trois petits coups, mais les a gardés à bonne distance de la Colombie-Britannique couronnée après avoir remis une impressionnante carte de 543.

«On est hyper fiers du résultat. On aurait aimé s’approcher un peu plus de la Colombie-Britannique, mais ils ont vraiment été excellents à toutes les rondes, c’était presque impossible de les rattraper», explique Anne-Léa Lavoie.

La jeune joueuse de 17 ans se souviendra longtemps de son expérience sur le parcours Battlefield du terrain Legends on the Niagara. «C’était une semaine exceptionnelle. Les conditions étaient extraordinaires, le terrain était pratiquement parfait.»

Changement de perception

La golfeuse du Club de Lorette n’a pas l’habitude de disputer des tournois par équipe, mais raconte avoir beaucoup apprécié cette occasion «de vivre un moment de sport d’équipe». «J’ai adoré l’expérience, c’était vraiment différent, confie Anne-Léa Lavoie. Je suis habituée de jouer pour moi et de me concentrer sur ma performance individuelle. Là-bas, j’ai pu voir c’est quoi faire partie d’une équipe et travailler ensemble pour atteindre un objectif. C’est quelque chose que j’aimerais revivre.»

Les Jeux du Canada revêtaient une importance toute spéciale pour la jeune femme, puisqu’elle doutait de ses chances d’y prendre part lorsqu’une appendicite l’a contrainte à manquer les qualifications pour l’évènement.

«J’aurais été vraiment déçue de manquer cette occasion-là pour une raison qui est hors de mon contrôle, avoue-t-elle. Je suis vraiment flattée que les sélectionneurs, qui m’avaient déjà vue dans différents tournois, aient décidé de m’emmener à Niagara malgré tout.»

La médaille d’argent en équipe a agi comme un baume pour Lavoie, qui n’était pas satisfaite de son résultat au programme individuel. La golfeuse québécoise a terminé à égalité au cinquième rang avec 296, à quatre coups du podium. La première journée et sa carte de 77 auront été fatales à sa quête de médaille. «Après la première ronde, j’ai été en rattrapage tout le long. J’ai été meilleure dans les dernières rondes, mais l’écart avec les meneuses était trop grand», constate l’adolescente.

Du pain sur la planche

Bien qu’elle soit fière de ce qu’elle a réussi à accomplir cette saison, Anne-Léa Lavoie ne compte certainement pas s’asseoir sur ses lauriers. Elle disputera un dernier tournoi de qualification pour faire partie d’Équipe Canada en septembre, à Toronto, avant de se concentrer sur son entrainement d’entre-saisons.

La golfeuse du Club de Lorette ne se défile pas: elle doit travailler encore plus fort en préparation physique et technique. «Pour continuer de progresser dans ma carrière, je dois améliorer ma vitesse et ma technique de frappe, notamment sur mes coups de départ. Je veux travailler fort en gymnase et sur le terrain intérieur pour gagner de la distance sur mes drives, ça va m’aider beaucoup pour la suite.»

Avec son entraineur, Guillaume Cloutier, Anne-Léa Lavoie veut aussi plancher sur sa finition. Elle croit pouvoir «retrancher plusieurs coups de son jeu» en peaufinant sa lecture de verts et en travaillant ses coups d’approche.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.