Sports
13:31 9 août 2022 | mise à jour le: 9 août 2022 à 13:32 Temps de lecture: 4 minutes

Anthony Clavet vise le coup de circuit aux Jeux du Canada

Anthony Clavet vise le coup de circuit aux Jeux du Canada
Photo: Académie de baseball du Canada - Paul Sauvé

Le jeune joueur de Duberger-Les Saules Anthony Clavet est l’un des 20 joueurs de 17 ans et moins qui représentent le Québec au tournoi de baseball des Jeux du Canada, du 6 au 13 août. Il est le seul de la Capitale-Nationale à s’être taillé un poste au sein de l’équipe provinciale et il compte bien profiter de l’occasion pour faire avancer sa carrière.

Lorsqu’il a mis les pieds sur le terrain contre le Nouveau-Brunswick le 7 août, Anthony Clavet a atteint un objectif qui lui a demandé des années de labeur et de perfectionnement dans son sport. «C’est un grand accomplissement pour moi de faire partie de cette équipe-là, confie-t-il. C’est encore plus spécial de savoir que parmi tous les joueurs de la Capitale-Nationale, je suis le seul qui pourra vivre cette expérience.»

Contrairement à la vaste majorité des autres membres de l’équipe, le jeune homme de 16 ans ne fait pas partie d’un programme sport-études baseball. Sa grande carrure et ses indéniables capacités athlétiques lui ont permis de s’épanouir dans son autre sport préféré: le basketball.

«Pour moi, ç’a toujours été comme ça, constate Anthony Clavet. L’hiver je joue au basket et l’été je mets toutes mes énergies sur le baseball. Avec le temps, j’ai décidé de me tourner de plus en plus vers mon sport d’été et ça fait plusieurs années que je continue à m’entraîner pendant la saison morte.»

En plus des activités liées à son programme sport-études, celui qui vient de terminer son quatrième secondaire s’entraînait tous les midis avec les joueurs de la concentration baseball au cours de la dernière année, après avoir fait son entrée à l’Académie de baseball du Canada (ABC) lors de l’été 2021.

«Ça m’a permis d’avoir accès au meilleur équipement pour continuer à m’améliorer et de côtoyer les gars de l’ABC. C’était une grosse année pour moi, mais je pense vraiment que ça m’a appris beaucoup.»

Trois appelés, un élu

L’adolescent qui consacre une partie de sa vie au baseball depuis ses cinq ans s’est démarqué parmi 60 jeunes hommes qui, comme lui, ont tenté de mériter leur poste. Les joueurs invités ont pris part à un premier camp d’évaluation les 4 et 5 septembre 2021 pour déterminer qui pourrait représenter le Québec aux Jeux d’été du Canada 2022.

«Je pense que j’avais une longueur d’avance, étant donné que je faisais déjà partie de l’équipe de l’ABC à l’été 2021. Les sélectionneurs me connaissaient et j’avais eu la chance de participer à des tournois aux États-Unis avec l’équipe», explique Anthony Clavet.

Il est l’un des quelques joueurs de 16 ans qui représentent le Québec à Niagara dans un tournoi qui s’adresse aux 17 ans et moins. Prévus en 2021, les Jeux du Canada ont été repoussés d’un an en raison de la pandémie. Un coup de chance pour Anthony Clavet, qui aurait dû faire sa place du haut de ses 15 ans.

Rêver grand

S’il paraît bien au cours des prochains jours, Anthony Clavet espère tomber dans l’œil des sélectionneurs de l’équipe canadienne junior des 18 ans et moins en vue du championnat mondial de 2023. Il affirme être «très motivé par cet objectif» et compte profiter de son transfert dans le programme sport-études baseball de l’école secondaire Cardinal-Roy pour conclure son secondaire tout en «s’entraînant encore plus fort et plus souvent».

Même s’il ignore où la vie le mènera après son secondaire pour l’instant, le frappeur droitier ne cache pas son ambition d’atteindre les rangs des collèges américains. «Je veux continuer à m’améliorer pour me faire remarquer par les recruteurs aux États-Unis. Si je réussis à faire ma place là-bas, je ferai tout ce que je peux pour entendre mon nom au repêchage du baseball majeur», conclut Anthony Clavet.

«Je veux saisir cette occasion et bien jouer là-bas. On a de grands objectifs en équipe et on vise la victoire avant tout. Si ça se passe bien pour moi personnellement, c’est du bonus.»

– Anthony Clavet

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Francine Clavet

    bravo mon antony je sais que tu es capable grafvo a toi xxx