Sports
23:09 26 mai 2022 | mise à jour le: 26 mai 2022 à 23:19 Temps de lecture: 4 minutes

Série Cataractes-Remparts: Shawinigan égalise la série en prolongation

Série Cataractes-Remparts: Shawinigan égalise la série en prolongation
Photo: Montage Métro

L’attaquant Xavier Bourgault a mis un terme à un duel de gardien jeudi soir après un peu moins de quatre minutes de prolongation au Centre Vidéotron. Ce but a ainsi permis aux Cataractes de Shawinigan de créer l’égalité dans la demi-finale les opposants aux Remparts de Québec en l’emportant par la marque de 1-0.

Les Remparts avaient dominé les deux premières périodes, mais chaque fois, le gardien des visiteurs Antoine Coulombe a bloqué la porte devant leurs tirs. D’ailleurs, l’entraîneur des diables rouges, Patrick Roy, estime que c’est au terme de ces 40 premières minutes de jeu que le vent a commencé à tourner en faveur des Cataractes. «En deuxième, les chances de marquer étaient de 7 contre 1 en notre faveur. Sortir de là à 0-0, c’est…» a-t-il laissé tomber sans compléter sa phrase.

Le diable en chef a aussi souligné le travail du cerbère des Cataractes. «Il a été très bon. Il a fait de bons arrêts et il les a gardés dans la rencontre. Sans l’ombre d’un doute, nous étions les meilleurs après 40 minutes, mais il a fermé la porte».

Le principal intéressé a mentionné pour sa part qu’il s’agissait d’une de ses «bonnes» parties en carrière, mais qu’il était surtout heureux du dénouement que de sa performance. «J’étais tellement dans ma game. Je pensais seulement au prochain tir et je faisais confiance aux gars pour qu’ils mettent la rondelle dans le filet adverse, racontait-il. Rousseau de l’autre côté ne donnait pas grand chose non plus. C’était le premier qui allait casser. Il fallait rester concentré.»

De son côté, le gardien des Remparts, William Rousseau, semblait garder bonne mine malgré la déception de la défaite. «Ce sont des matchs qui sont l’fun à garder. C’est une défaite, mais c’est un seul tir qui a fait la différence. Je suis en confiance depuis notre série contre Rimouski. Je garde ça simple et c’est la clé pour moi», a-t-il expliqué au terme de la rencontre.

«Chaque détail est une belle compétition»

Pour l’entraîneur des vainqueurs, Daniel Renaud, la rencontre de jeudi soir démontrait une fois de plus à quel point la série risque d’être longue. «Ça fait deux matchs que ça se joue sur chaque petit détail, chaque présence, chaque seconde. Les deux équipes jouent de l’excellent hockey, c’est une belle compétition. Rendu en demi-finale, c’est exactement ce à quoi on s’attend».

Il a également insisté sur l’importance pour son équipe de remporter cette victoire. «Ça fait deux ans que le format trois de cinq est employé pour les séries [NDLR: En raison des contraintes de calendrier lié à la pandémie], c’est un sujet de conversation important. Ça ne doit pas être arrivé très souvent qu’une équipe perde 0-2 dans une série et qu’elle réussisse à revenir. Dans ce contexte-là, ça prenait une importance énorme pour nous! Je crois que nos gars se sont bien présentés. Nous avons gardé les choses simples et nous avons respecté notre plan», a-t-il exposé.

Dans le calepin…

  • Le prochain match de la série aura lieu dimanche à 16 h du côté du Centre Gervais Auto de Shawinigan. Tous les billets pour la rencontre ont été vendus. Un rassemblement de partisans des Remparts aura lieu à La Cage — Brasserie sportive du secteur Lebourgneuf.
  • Patrick Roy en a demandé plus à son premier trio composé de Zachary Bolduc, Théo Rochette et Conor Frenette au terme de la rencontre, mais il assure qu’il n’a pas l’intention de les séparer pour le match de dimanche. D’ailleurs, il a refusé de confirmer officiellement que William Rousseau retrouverait son poste devant le filet, même si celui-ci lui «force la main».
  • 10 710 spectateurs ont assisté au match. Ils ont été très bruyants tout au long de la rencontre, créant du même coup une ambiance rarement vue depuis l’ouverture du Centre Vidéotron. L’un d’entre eux a quitté l’amphithéâtre plus riche de plus de 10 000 $ grâce au moitié-moitié dont les recettes des ventes ont atteint 20 651 $.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.