Sports
13:32 12 janvier 2022 | mise à jour le: 14 janvier 2022 à 09:41 Temps de lecture: 2 minutes

À un ski d’une qualification olympique

À un ski d’une qualification olympique
Photo: Photo gracieusetéL’épreuve féminine individuelle aura lieu les 13 et 14 février à Pékin.

Incommodée par une blessure à un genou depuis son retour de Finlande tout juste avant les Fêtes, la boischatelloise de 22 ans Naomy Boudreau-Guertin prenait finalement part à l’épreuve de la Coupe de monde de sauts à ski acrobatique qui se déroulait le 5 janvier dernier à Lac-Beauport au Centre de ski Le Relais.

La skieuse a pu se qualifier afin de participer à sa première finale de la saison pour ainsi terminer au onzième rang de cette épreuve de sauts à ski acrobatique. Avec cette onzième place en poche, elle augmente son classement olympique en prévision de la sélection canadienne. «Par contre, rien n’est encore joué ou acquis pour moi. Beaucoup d’impondérables peuvent encore survenir. Je ne suis pas seulement en compétition avec les autres sauteurs pour une place sur l’équipe olympique, mais également avec les athlètes de slopestyle, de ski cross, de demi-lune et de bosses. Il va me falloir attendre au 16 janvier pour savoir si j’aurai finalement mon billet pour Pékin», rationalise Naomy.

L’étudiante en psychoéducation à l’Université Laval s’envolera prochainement pour l’Utah où doit avoir lieu la dernière Coupe du monde de sauts à ski acrobatique avant les prochains Jeux olympiques. C’est lors de cette ultime épreuve que le sort des sauteurs canadiens sera scellé afin de connaître le nom de ceux qui auront le privilège de représenter le Canada à Pékin. Ce n’est toutefois que le 16 janvier 2022 que Freestyle Canada fera l’annonce officielle des athlètes, toutes disciplines confondues, qui participeront aux Jeux olympiques qui se dérouleront du 4 au 20 février 2022.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.