Sports
15:30 10 janvier 2022 | mise à jour le: 10 janvier 2022 à 15:31 Temps de lecture: 3 minutes

La Finale des Jeux du Québec à Rivière-du-Loup est annulée

La Finale des Jeux du Québec à Rivière-du-Loup est annulée
Photo: Métro Média ArchivesIsabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, responsable des dossiers du loisir et du sport
PANDÉMIE. Une autre activité doit être annulée en raison de la crise pandémique qui sévit. La Finale des Jeux du Québec, qui devait avoir lieu à Rivière-du-Loup du 4 au 12 mars, n’aura pas lieu.
C’est SportsQuébec, le ministère de l’Éducation, la Ville de Rivière-du-Loup et le Comité organisateur de la 56e Finale qui en ont fait l’annonce lundi. On indique que cette décision a été prise afin de protéger la santé et la sécurité des athlètes, du personnel et des bénévoles, ainsi que des membres de la communauté, à la suite de l’importante hausse des cas de COVID-19 dans la province.

Aucun rassemblement autorisé

Le gouvernement du Québec n’autorise aucun grand événement à l’intérieur. En moyenne, les Finales des Jeux du Québec se déroulent pendant dix jours, accueillent plus de 3300 athlètes provenant de 19 régions, 2500 bénévoles et 18 compétitions sportives provinciales, et ce, sans compter les spectateurs et partenaires présents.

Les compétitions sportives intérieures sont aussi interdites jusqu’à nouvel ordre. À ce jour, dans le cadre des Jeux régionaux, seulement 16 % des qualifications sportives ont été réalisées et la date limite pour la tenue des qualifications est le 13 février 2022. Un retour à l’entraînement avant la compétition étant essentiel pour assurer une préparation adéquate des athlètes, il apparaît improbable que des qualifications puissent se tenir en respectant ces délais.

Un casse-tête à organiser

Sans les autorisations nécessaires, le transport provincial des 3300 athlètes vers le milieu hôte en autobus remplis à capacité maximale ainsi que l’hébergement des participants et missionnaires dans des salles de classe est impossible à coordonner dans le respect des mesures en vigueur. De plus, les salles à manger des restaurants étant fermées, ce qui inclut les cafétérias, la pandémie complique grandement la gestion de l’alimentation, qui représente en moyenne 6000 repas quotidiens durant une Finale des Jeux du Québec.

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, responsable des dossiers du loisir et du sport, est consciente de l’effet de cette décision sur les jeunes athlètes. «Les programmes sportifs qui motivent nos jeunes, dont les Jeux du Québec, sont une priorité pour le gouvernement du Québec. Nous sommes conscients de l’importance qu’ils ont pour la communauté québécoise et la motivation des jeunes. Je désire dire aux jeunes athlètes de garder la tête haute et de ne pas lâcher. Le sport nous apprend à nous dépasser, au-delà de nos limites et des obstacles qui se dressent sur nos chemins.»
Différentes options seront évaluées au cours des prochaines semaines. La viabilité d’un report de la Finale des Jeux du Québec de Rivière-du-Loup en mars 2023 sera notamment évaluée.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.