Sports
09:40 13 février 2021 | mise à jour le: 14 octobre 2021 à 11:38 Temps de lecture: 2 minutes

Le Grand Yéti: fini le sport virtuel

Le Grand Yéti: fini le sport virtuel
Si les restrictions sanitaires le permettent, il est possible que les organisateurs ajoutent une séance le mardi en soirée pour les participants. Photo gracieuseté

COURSE. Tous les sportifs de la région de Québec sont invités à participer chaque dimanche jusqu’à la fin mars au défi sportif individuel extérieur chronométré le Grand Yéti au Lac-Delage. Le directeur de course du centre spécialisé dans la pratique du fatbike Empire 47, Alain Delage, explique le principe derrière le défi.

«Il fallait quelque chose pour remplacer notre évènement XTerra, qui est un triathlon hors-piste, qui a été annulé en raison de la crise sanitaire. On sait que les gens sont un peu tannés de bouger de façon virtuelle. Avec l’approbation de la santé publique, nous avons organisé un défi individuel chronométré sur nos pistes extérieures. C’est un bel exercice de compétition. Les participants peuvent choisir entre le fatbike, la raquette ou choisir un mélange des deux.»

L’évènement qui se déroule de façon hebdomadaire a une capacité d’accueil de 50 participants par séance. Le Grand Yéti est déjà commencé depuis le début janvier. «Nous avons commencé lentement en utilisant les trois premières semaines comme une période de rodage. Nous aimerions maintenant accueillir beaucoup plus de participants. Le parcours de fatbike s’effectue sur une piste de 8,5km avec un degré de difficulté facile. C’est tout le contraire pour la raquette qui a un niveau difficile qui peut même varier à très difficile selon les conditions. Il en coûte seulement 15$ pour participer au défi et comme il a lieu tôt le matin entre 7h00 et 9h30, il est possible de demeurer le reste de la journée et de profiter de nos 45 km de piste pour le fatbike et de nos 18 km de piste pour la raquette. C’est le plus gros centre au monde de fatbike.»

Initiative permanente

Le centre Empire 47 aime tellement l’idée du Grand Yéti qu’il songe à en faire une activité permanente.

Nous avons des superbes installations pour effectuer ce genre de défis et le fait que l’activité a lieu le matin donne des conditions de piste parfaites aux participants. C’est certain que l’évènement sera de retour l’hiver prochain et nous planchons aussi pour en faire une version estivale.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *