Sports
17:29 15 décembre 2020 | mise à jour le: 15 décembre 2020 à 17:33 Temps de lecture: 3 minutes

Le Tournoi pee-wee s’agrandit en 2022

Le Tournoi pee-wee s’agrandit en 2022
Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec a des retombées économiques d’environ 14M$ par année. Photo Métro Média – Jean Carrier

Hockey. Les dirigeants du plus important tournoi de hockey amateur au monde de sa catégorie veulent ne pas se faire oublier de la population de Québec. Patrick Dom tient absolument à faire les choses en grand pour le retour du tournoi en 2022.

«Tout indique qu’il faut être optimiste pour le retour du tournoi l’an prochain avec l’arrivée des vaccins pour contrer la pandémie. Nous avons donc décidé d’ajouter une nouvelle classe pee-wee A de 24 équipes, ce qui portera le nombre total de formations à 144 pour le tournoi. Cette nouvelle classe qui est le meilleur niveau de hockey de type récréatif comptera 12 formations provenant de l’extérieur (Europe). Plusieurs évènements feront des retours importants l’an prochain et on veut que le tournoi fasse partie de la relance économique de Québec», assure le directeur général du tournoi, Patrick Dom.

Même la mascotte du tournoi Champ-Pee a hâte de reprendre le collier. Photo Métro Média – Jean Carrier

Régis Labeaume a donné son accord sans aucune objection sur cet agrandissement du tournoi. «On est embarqué rapidement et si Patrick veut aller plus loin, on va être là. Le tournoi représente des retombées économiques importantes dans un temps de l’année où c’est souvent mort. Avoir douze nouvelles équipes de l’extérieur, ce ne sera sûrement pas les restaurateurs et les hôteliers qui vont se plaindre», termine le maire de Québec.

Une consolation

Il était inconcevable pour les dirigeants du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec de ne rien faire pour les jeunes joueurs qui devaient prendre part au tournoi 2021. Même si l’annulation a été inévitable, l’équipe du directeur général Patrick Dom tenait à organiser une activité de remplacement.

«Il fallait absolument faire quelque chose. Notre Clin d’œil pee-wee ne remplacera jamais l’expérience réelle du tournoi, mais cela peut possiblement atténuer le vide pour certains jeunes joueurs de hockey de la région», précise le dirigeant.

Le Clin d’œil pee-wee se veut une initiative pour souligner le tournoi qui devait avoir lieu en février. Pour l’occasion, une patinoire extérieure sera érigée à la place Jean-Béliveau. Huit équipes de la Capitale-Nationale, fonctionnant avec des classes-bulles pour satisfaire les directives de la santé publique, prendront part à des cliniques de hockey dirigées par Pascal Dupuis et Maxime Talbot, deux anciens joueurs de la LNH.

Le tournoi tiendra également un camp de hockey en collaboration avec l’École de hockey des Canadiens de Montréal du 2 au 6 août 2021. Toujours avec l’idée de faire plaisir aux joueurs nés en 2008 qui n’ont pu participer au tournoi 2021, le camp sera offert gratuitement à 90 joueurs au Pavillon de la Jeunesse. Gaston Gingras et Éric Houde, deux anciens joueurs du Tricolore, dirigeront les activités pendant les cinq journées de hockey. Les détails du concours pour le dépôt des candidatures seront connus ultérieurement.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *