Charlesbourg Express
10:30 2 novembre 2020 | mise à jour le: 2 novembre 2020 à 10:33 temps de lecture: 2 minutes

Diplôme avant la médaille: des services adaptés pour répondre aux besoins des jeunes

Diplôme avant la médaille: des services adaptés pour répondre aux besoins des jeunes
Photo: (Photo gracieuseté)

La situation actuelle entourant la Covid-19 a poussé l’équipe du Diplôme avant la médaille (DAM) à adapter ses services pour répondre aux besoins des 370 élèves-athlètes qu’elle soutient dans les écoles secondaires Vanier et La Camaradière ainsi qu’à à la Polyvalente de Charlesbourg, et ce, même si le sport est actuellement sur pause en raison des mesures sanitaires en zone rouge.

Concrètement, DAM permet aux jeunes évoluant dans des équipes scolaires de basketball, soccer, volleyball, hockey et football de continuer à rester actifs grâce à des entraînements en ligne avec leurs entraîneurs sportifs. Ceux-ci leur offriront un soutien scolaire personnalisé à l’aide de rencontres mensuelles, que ce soit en ligne ou en personne quand les pratiques reprendront. DAM a également recruté 160 tuteurs bénévoles pour offrir des séances de tutorat en ligne aux jeunes qui en ressentent le besoin. Toutes ces interventions se feront en concertation avec les observations de l’équipe-école et des parents, pour offrir un encadrement personnalisé à chaque élève-athlète. De plus, de nouveaux leviers de mobilisation ont été mis en place, tel que des tirages et concours pour récompenser les efforts scolaires des jeunes et conserver leur motivation en attendant le retour des sports d’équipe dans les écoles.

«L’arrêt du sport représente un enjeu crucial quant à la motivation scolaire, élément central de la persévérance et la réussite des élèves-athlètes du secondaire. Pour plusieurs, le sport est ce qui les tient à l’école. Pour l’équipe de DAM, il était nécessaire de trouver des alternatives innovantes afin de continuer à mobiliser les jeunes et répondre à leurs besoins, qui sont d’autant plus criants cette année. En collaborant avec tous les acteurs qui entourent les jeunes, nous sommes confiants de pouvoir avoir un impact positif sur ceux-ci», a précisé Béatrice Turcotte Ouellet, fondatrice et directrice générale de DAM. À lire sur le même sujet : La difficulté de contrer le décrochage scolaire grâce au sport pendant la Covid-19 sur quebechebdo.com

400

C’est le nombre d’élèves-athlètes que l’organisme a soutenu depuis 2012. 95% de ceux-ci ont obtenu leur diplôme d’études secondaires ou poursuivi leurs études pour l’obtenir et 58% sont issus de l’immigration.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *