Sports
18:06 26 septembre 2020 | mise à jour le: 26 septembre 2020 à 18:19 temps de lecture: 5 minutes

Gain des Titans 37-0 et une victoire pour le sport étudiant

Gain des Titans 37-0 et une victoire pour le sport étudiant
Deux meneurs chez les Titans Louis-Félix Doyon et Olivier Ruest avaient le sourire facile après la rencontre. (Photo Métro Média - Jean Carrier)

Football. Il y avait finalement un semblant de normalité alors que pendant une belle journée automnale ensoleillée, les Cougars de Lennoxville étaient au stade Gérard-Chiquette afin de disputer la victoire aux Titans de Limoilou. Une situation qui semblerait banale dans un passé pas si lointain, mais qui relevait du miracle avec les nouvelles directives données par le ministère de l’Éducation interdisant les déplacements en zone orange pour y jouer du sport scolaire. Fort heureusement, cette nouvelle directive épargne les établissements collégiaux ce qui a donné place au premier match de la saison de la ligue collégiale division 1.

Sur le terrain, les Titans ont outrageusement dominé leurs rivaux de l’Estrie dans une victoire de 37-0, mais les deux formations étaient unanimes après la rencontre pour dire que le résultat du match était bien secondaire et que la vraie victoire résidait simplement dans le fait de disputer la rencontre.

Dave Parent était simplement heureux d’avoir eu la chance de voir ses Titans disputer un match. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

«Le sport scolaire est le grand gagnant aujourd’hui. Est-ce que c’est parfait comme situation? Non, mais on vient de montrer que ça se fait. Les deux formations se sont entraidées. Toutes les règles sanitaires ont été respectées et il n’y a pas eu d’accroc durant la rencontre. Ça se fait, ça se fait et je suis confiant que ça puisse continuer», a martellé Dave Parent, le grand manitou des Titans de Limoilou.

Pour ceux qui doutent du caractère particulier de la rencontre, les officiels ont choisi d’applaudir les deux équipes en début de partie alors que les deux formations ont tenu à se saluer après la partie alors que les deux équipes étaient bien installées à leur ligne de 45. Les deux clubs ont finalement applaudi chaleureusement les officiels pour terminer l’après-midi alors que le respect des valeurs du sport étudiant était bien présent tout au long de la rencontre.

Départ canon

Sur le terrain, les Titans de Limoilou ont connu un gros début de match en forçant deux revirements en début de rencontre et en inscrivant 23 points dès le premier quart pour filer vers une victoire facile. Une performance sans bavure qui a fait les délices du pilote de Limoilou. «J’étais content d’affronter les champions du Bol d’Or et nous sommes sortis très forts. C’est un effort complet et nous avons joué avec passion aujourd’hui. C’est comme cela qu’on joue à Limoilou et je suis vraiment satisfait.»

En offensive, le quart-arrière Pierre-Luc Michaud a terminé sa journée de travail avec quatre passes de touchés contre une seule interception, alors que le porteur de ballon format géant Natan Girouard-Langlois a atteint la zone payante à deux reprises. Défensivement, les Titans ont joué un match frisant la perfection interceptant les Cougars dans la zone des buts lors de la seule véritable menace de l’offensive adverse. Le secondeur Olivier Ruest a sonné la charge pour l’équipe en noir en enregistrant plusieurs plaqués percutants. Il était d’ailleurs tout sourire après la rencontre.

«On avait tellement hâte de jouer. Je pense qu’on l’a démontré sur le terrain. C’est vraiment un privilège de disputer un match aujourd’hui, on ne savait même pas si on allait jouer ce matin.»

Son comparse le receveur Louis-Félix Doyon tenait également à ajouter ceci: «Nous avons joué pour nous et pour l’ensemble des équipes qui ne pouvaient pas jouer aujourd’hui. C’était important d’avoir une pensée pour eux.»

Content malgré tout

Même si les Cougars n’étaient visiblement pas satisfaits de l’effort déployé lors du match, la joie était tout de même présente pour les champions du dernier Bol d’Or. Alors que l’entraîneur-chef Jean-François Joncas était parti faire respecter les règles sanitaires d’après-match, l’entraîneur adjoint Michael Gagné a bien voulu donner quelques commentaires pour la formation de l’Estrie. «Les gars étaient vraiment heureux de prendre le terrain. C’est vraiment un privilège d’avoir pu jouer cette partie et nous espérons pouvoir en disputer d’autres alors que le reste de la saison demeure nébuleux.»

Un commentaire judicieux alors qu’il suffit de jeter un regard à la partie de la semaine prochaine des Titans, qui affrontent les Élans de Garneau pour s’apercevoir de la fragilité de la saison actuelle. Les Élans ont vu la première rencontre de l’équipe être annulée en raison d’un cas de COVID-19 dans sa formation. La rencontre était prévue hier soir face aux Faucons de Lévis. Il est difficile de prévoir la suite des évènements.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *