Sports
14:15 14 avril 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 14:19 temps de lecture: 3 minutes

Rien de mieux qu’un bon documentaire sportif

Rien de mieux qu’un bon documentaire sportif
(Photo Capture d’écran Netflix)

COVID-19. Après plusieurs suggestions de lectures sportives, le sportif de salon a besoin de retrouver le divan et de regarder quelques performances sportives dignes de ce nom. En attendant le très attendu documentaire d’ESPN The Last Dance sur la dernière saison de Michael Jordan avec les Bulls de Chicago de la saison 1997-1998 qui sera disponible le 19 avril, voici plusieurs documentaires sportifs qui vous aideront à passer avec le sourire cette période de confinement.  

Les incontournables

  1. Icarus: Un cycliste américain met en lumière un scandale de dopage avec l’aide d’un scientifique russe. Le documentaire a eu des répercussions gigantesques pour la Russie qui s’est vue suspendue des Jeux olympiques par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) pour le dopage systémique de ses athlètes. Le documentaire de Bryan Fogel a reçu l’Oscar du meilleur documentaire en 2018.
  2. The U: Le documentaire de Billy Corben passe au peigne fin l’histoire du programme de football des Hurricanes de Miami du réseau universitaire américain. Un des premiers programmes à donner une chance à des athlètes issus de milieux difficiles en offrant des bourses d’études complètes à ces jeunes joueurs de football pour la prestigieuse Université de Miami. Un résultat spectaculaire autant sur le terrain qu’en dehors où les championnats, les joueurs professionnels et les arrestations s’accumuleront.
  3. The Two Escobars: Un documentaire puissant signé par les frères Zimbalist. Pablo Escobar est la narcotrafiquant le plus puissant de la planète alors qu’Andres Escobar est la plus grande vedette du soccer colombien. Un étrange destin va unir les deux hommes alors que la Colombie croule sous la pression à la Coupe du monde de 1994. Andres Escobar comptera un but dans son propre filet, une erreur qui lui coûtera la vie quelques semaines plus tard dans un pays où l’identité nationale est définit par le soccer et la cocaïne.
  4. The Carter Effect: Les Raptors de Toronto sont champions de la NBA à l’été 2019 alors que la frénésie du basketball s’empare du Canada tout entier. Une situation inimaginable alors que l’identité des Raptors a pris du temps à bâtir. Le documentaire de Sean Menard retrace l’impact de la première grande vedette de la formation ontarienne, Vince Carter, sur l’essor du sport dans le pays qui a, étrangement inventé le basketball.
  5. O.J.:Made in America: Un documentaire en cinq parties du réalisateur Ezra Edelman qui relate la vie du joueur de football O. J. Simpson. Le documentaire habilement ficelé explore la célébrité et la tension raciale à travers le procès le plus médiatisé de l’histoire de l’Amérique alors que Simpson est accusé des meurtres de Nicole Brown Simpson et de Ron Goldman. Un documentaire à voir et qui n’aurait pas pu être produit ailleurs qu’en Amérique.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *