Sports
14:10 8 avril 2020 | mise à jour le: 10 juillet 2020 à 14:15 temps de lecture: 3 minutes

Rien de mieux qu’un bon documentaire sportif

Rien de mieux qu’un bon documentaire sportif
Une rivalité qui a enflammé les chaumières du Québec. (Photo Capture d’écran - RDS)

COVID-19. Après plusieurs suggestions de lectures sportives, le sportif de salon a besoin de retrouver le divan et de regarder quelques performances sportives dignes de ce nom. En attendant le très attendu documentaire d’ESPN The Last Dance sur la dernière saison de Michael Jordan avec les Bulls de Chicago de la saison 1997-1998 qui sera disponible le 19 avril, voici plusieurs documentaires sportifs qui vous aideront à passer avec le sourire cette période de confinement.  

Pour développer la fibre patriotique

  1. Chicane de famille: le match du Vendredi Saint: La rivalité entre les Canadiens de Montréal et les Nordiques de Québec a façonné l’histoire de la province. Le documentaire de Sylvain Rancourt rend justice à cette rivalité intense qui a culminé dans le match de la honte entre les deux formations lors des séries éliminatoires du printemps 1984. Un classique qui ne se démode pas.
  2. The Bailey Experience: Ben Johnson a engendré une honte énorme sur le programme canadien d’athlétisme avec sa disqualification lors des Jeux olympiques de Séoul. Le documentaire de Michael Hamilton raconte comment Donovan Bailey a ramené la fierté dans tout le pays avec sa victoire à l’épreuve du 100 mètres aux Jeux olympiques d’Atlanta, huit ans plus tard. Avec sa personnalité unique, le sprinter a également eu le dessus sur l’Américain Michael Johnson dans une épreuve, ayant comme enjeu le titre de l’homme le plus rapide de la planète, disputée à Toronto .
  3. Gaétan Boucher, humble héros: Le documentaire retrace la carrière du patineur de vitesse, Gaétan Boucher, quadruple médaillé olympique. La fierté de la ville de Québec était devenue une vedette instantanée après sa récolte de deux médailles d’or (1000m, 1500m) et sa médaille de bronze (500M) aux Jeux olympiques de Sarajevo en 1984.
  4. Into the wind: Steve Nash est le plus grand basketteur canadien de tous les temps avec ses deux titres de joueur le plus utile de la NBA. Il a inspiré une légion de nouveaux jeunes joueurs de basketball. Cependant, quand il s’est fait demander de réaliser un documentaire sur une personne qui l’avait inspiré, c’est l’histoire de Terry Fox qu’il a choisi de raconter. Le documentaire d’une durée de 51 minutes suit le courageux Canadien dans sa traversée du pays et dans sa bataille contre le cancer.
  5. The Perfect Storm: Story on the 1994 Montreal Expos: Pour les nostalgiques de nos Amours. Un retour sur l’année 1994 où les Expos avaient le vent dans les voiles et semblaient destinés à une saison de rêve et des aspirations de champions. Tout ça avant qu’un conflit majeur n’arrive entre les joueurs et les propriétaires du baseball majeur qui entraînera des conséquences catastrophiques pour la franchise montréalaise.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *