Sections

Vélirium Mont-Sainte-Anne: une édition prometteuse

Publié le 7 août 2018

Pour sa 28e édition, le Vélirium aura lieu du 10 au 12 août

©Photo gracieuseté – André-Olivier Lyra

Pour une 28e année consécutive, les coupes du monde de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale (UCI) qui se tiennent dans le cadre du Vélirium, seront de retour, du 10 au 12 août. 

Créé en 2003, le Vélirium est le festival international de vélo de montagne qui s’articule autour de la Coupe du monde UCI au Mont-Sainte-Anne. Or, cette édition est charnière, puisqu’elle précède tout juste les Championnats du monde de 2019.

«L’engouement en vue des Championnats du monde est intense et on remarque que le vélo de montagne est en croissance depuis quelques années au Québec», se réjouit Serge Veuthey, directeur technique de l’événement. 

L’élite mondiale de vélo de montagne s’affrontera donc dans deux disciplines distinctes que sont le cross-country et la descente. Représentés par des équipes professionnelles, les quelque 400 cyclistes proviennent de plus de 30 pays différents.

D’une part, le départ groupé du cross-country lance la boucle de 4km, épreuve d’une durée approximative d’une heure, selon les catégories.

Pour la descente, les coureurs se battent plutôt contre la montre qui les chronomètre jusqu’à l’arrivée au bas de la montagne. Cette discipline de vitesse extrême s’étend généralement sur quatre ou cinq minutes.

Selon Chantal Lachance, vice-présidente production et marketing chez Gestev, «le MSA est un site où les athlètes rêvent de gagner au moins une fois dans leur carrière. La Côte-de-Beaupré peut être fière de sa montagne ; c’est un défi à reconnaissance mondiale», ajoute-t-elle.

Une offre renouvelée

M. Veuthey affirme que des modifications ponctuelles aux parcours et à l’offre événementielle sont nécessaires pour attirer un nombre significatif de participants.

D’ailleurs, il tient sa parole puisque, cette année, la Coupe du monde UCI de cross-country sur circuit court (XCC) s’ajoute aux compétitions déjà en place, en guise de qualifications pour le départ de la Coupe du monde UCI de cross-country (XCO).

«On a des attentes assez élevées, surtout après autant d’années, explique celui qui est impatient du retour des sportifs concernant les nouveautés. C’est important de changer pour les surprendre, parce que nous sommes réputés pour avoir des parcours difficiles.»

Pour tous les goûts

Nombre d’activités familiales et d’épreuves sont organisées en parallèle des Coupes du monde, alors qu’une centaine d’exposants sont présents pour des démonstrations ou pour la vente de produits. Un bar et des foodtrucks s’occupent des plus gourmands, tandis que les enfants peuvent s’amuser auprès des kiosques de jeux et de maquillage.

De plus, le Véli-Kidz, une course en boucle destinée aux enfants âgés de 12 ans et moins, affiche complet cette année, permettant à 350 jeunes de s’initier à ce sport.  

Pour les sportifs amateurs, le Raid Vélo Mag revient pour une 16e fois, ce qui constitue une opportunité pour plus de 600 inscrits de sortir des sentiers battus lors des parcours de 80km, 60km, 30km ou 15km. Quant à lui, le GAAP Enduro, présenté par Rocky Mountain, est une course de type rallye qui gagne présentement en popularité.

«C'est un événement effervescent et spectaculaire, souligne Mme Lachance, qui se spécialise dans ce volet de la programmation. On n’a pas besoin de connaître le vélo de montagne pour apprécier notre visite.»

L’organisation n’attend pas moins de 50 000 spectateurs et amateurs au cours de ces trois journées de festivités. Grâce au Vélirium, la région immédiate jouit de retombées économiques de l’ordre de 3M$. 

Programmation du Vélirium 2018

Vendredi 10 août

Coupe du monde UCI de cross-country sur circuit court
Samedi 11 août

Coupe du monde UCI de descente et Raid Vélo Mag

Dimanche 12 août

Coupe du monde UCI de cross-country, GAAP Enduro et Véli-Kidz