Sections

Un franc succès pour le Québec Mega Trail

Par Émilie Pelletier

Publié le 9 juillet 2018

Selon Jean Fortier, les coureurs internationaux étaient impressionnés par les paysages de la Côte-de-Beaupré et de Charlevoix.

©Photo gracieuseté – Jean-Sébastien Chartier-Plante

Les organisateurs de la septième édition de l’événement sportif Québec Mega Trail se réjouissent de la visibilité internationale et de la notoriété acquises au cours des dernières années.

Présentées par Salomon, les courses de sentiers ont rassemblé le nombre record de près de 1300 coureurs, de 4 à 65 ans. Du Massif de Charlevoix jusqu’au Mont Sainte-Anne, on comptait 10 parcours distincts allant jusqu’à 70 et 100 kilomètres. En plus de ces nouveaux défis, on avait également ajouté une épreuve verticale où les grimpeurs s’affrontaient sur le sentier de la Crête du mont Sainte-Anne.

Alors que plusieurs familles et sportifs amateurs s’y étaient inscrits pour s’initier à la course hors route, nombreux étaient les ultras marathoniens qui avaient aussi fait le voyage pour y prendre part.

Jean Fortier, directeur général du Québec Mega Trail affirme que l’objectif des prochaines années sera de se faire reconnaître davantage internationalement. «L’engouement pour la course en sentier est en forte croissance et notre programmation a été conçue afin de permettre à chacun de s’éclater et profiter de la saison estivale, affirme-t-il avec fierté. On espère agrandir encore notre rayonnement.»

Cette année, ce sont des gens du Colorado, de la France et de l’ouest du Canada qui se sont déplacés pour admirer les paysages montagneux québécois.

Un nouveau parcours

Avec l’inauguration officielle du sentier Mestachibo au mois de juin dernier, le tracé pouvait désormais l’emprunter, tout en passant par le sentier des Caps.

Bien que la chaleur du long week-end de la fête du Canada se soit fait ressentir, M. Fortier soutient que les intervenants avaient été préparés à toute éventualité. «L’aide médicale et les équipes de sécurité présentes sur place constituent toujours l’une de nos forces, car les gens sont bien encadrés, en tout temps», rajoute-t-il.