Sections

Jimmy Pelletier réalise son rêve


Publié le 13 juin 2018

Jimmy Pelletier au sommet!

©Photo gracieuseté

L’athlète paraplégique de Val-Bélair, Jimmy Pelletier, a réalisé son rêve en atteignant le sommet du mont Kilimandjaro (5885 m) le 24 mai en utilisant un vélo de montagne adapté.

S’attaquer à cette montagne a nécessité une préparation particulière, fait observer l’athlète natif de Baie-Comeau. «J’avoue que cela a été plus difficile que je ne le croyais. Il a fallu vraiment que je m’ajuste à la trail.» La dernière journée a été très éprouvante, rappelle Jimmy Pelletier, «j’ai pédalé pendant 13 heures pour la montée et cela m’a pris trois heures pour redescendre. Il y avait beaucoup de roches, des plateaux de neige, et il a fallu travailler en équipe. Les cinq sherpas ont été incroyables avec moi.»

Il indique que la dernière partie était très physique, car certains endroits présentaient une pente de 40%. Le froid et l’accumulation de neige ont été des éléments qui ont compliqué cette escalade dont certains dénivelés, pendant l'ascension, pouvaient atteindre 70%. Il avoue avoir eu peur de mourir quelquefois.

«Tu pars tout seul et tu t’en vas monter une montagne et tu fais ça tout seul c’est une chose. Quand tu pars avec ton équipe, avec qui tu travailles pendant plusieurs jours, tu tisses des liens et là, tu arrives seul au sommet, ça c’est différent.» Il aurait souhaité que sa conjointe, Manon Bélanger, soit avec lui mais elle a dû retourner au campement 400 mètres avant, victime du mal de l’altitude.

Ce même exploit a été réalisé en 2009 par l’athlète paralympien américain Chris Waddell.

Du cordage assurait la sécurité de Jimmy Pelletier durant la montée

©Photo gracieuseté