Sections

Courir grâce à la gravité


Publié le 12 juin 2018

Au centre, la gagnante du 10 km Karine Lefebvre, Laurence Bouchard à gauche qui termine en 2e place et Marianne Boivin en 3e.

©Photo gracieuseté – Roger Photo

Quelque 1700 participants s’étaient donné rendez-vous récemment pour la 33e édition de la Descente Royale de Québec.  

Le parcours a la particularité d’être descendant sur 95% de sa longueur. L’événement a attiré les coureurs et marcheurs de tous les niveaux qui souhaitent battre leur record personnel, comme Karine Lefebvre, coureuse du Lac-Beauport et gagnante de l’épreuve du 10 km Oasis.

«C’est l’occasion de se faire aller les jambes parce qu’on sait que c’est un parcours super avantageux. Ce que j’aime c’est l’ambiance en général et souvent on a le beau temps de notre côté. C’est un événement vraiment festif et familial, en plus de l’aspect de la performance. Aujourd’hui, les conditions étaient vraiment idéales!»

Ce troisième événement au calendrier 2018 «Je Cours Qc» est également l’occasion rêvée pour venir bouger en famille. «On court beaucoup ensemble pour se préparer à cette course. Elle est à un bon moment dans la saison, puis elle descend, alors ça nous permet de faire de bons temps», affirme Josée Thiboutot en compagnie de son conjoint et leurs trois enfants.

De son côté, l’organisation se réjouit de sa saison 2018 jusqu’ici.

«L’an dernier, nous avons plongé dans l’univers de la course à pied avec le désir d’y ajouter notre touche festive et rassembleuse. Nous avons récolté les commentaires de nos participants et nous avons tout fait pour répondre à leurs demandes. Les participants sont heureux de courir sur nos parcours et reviennent en grand nombre, événement après événement», explique affirme Chantal Lachance, vice-présidente marketing et opérations chez Gestev.