Sections

Déjà du ski à la Forêt Montmorency


Publié le 10 novembre 2018

Les fondeurs peuvent déjà commencer leur saison à la Glisse boréale.

©(Photo gracieuseté – Julie Moffet Forêt Montmorency)

SPORTS D’HIVER. Pour une sixième année consécutive, la fameuse piste de ski de fond de la Forêt Montmorency, la Glisse boréale, est de retour, ainsi qu’un site de saut aménagé pour les athlètes de ski acrobatique. 

L’équipe technique de la Forêt Montmorency a préparé et entreposé l’hiver dernier plusieurs milliers de mètres cubes de neige artificielle sous des tonnes de copeaux de bois. Cette réserve de neige artificielle a été suivie et soignée quotidiennement pendant tout l’été. La piste de ski de fond d’un minimum de 2 km a donc pu ouvrir aux skieurs fin octobre. Afin de maximiser la qualité de l’enneigement et permettre de skier jusqu’à l’arrivée de la neige naturelle, des canons à neige seront également mis à contribution au besoin.

Début de la saison d’entraînement

La Glisse boréale accueille, en plus des amoureux du ski de fond, des centaines de skieurs des programmes universitaires américains, canadiens et des clubs de ski de tous les calibres. Des athlètes de ski acrobatique de la province ont débuté leur entraînement sur neige, sur le site de saut enneigé grâce à l’expertise de la FM et la neige artificielle conservée de l’hiver dernier.

En plus des six années d’expérience avec la Glisse Boréale, l’équipe de la Forêt Montmorency a mis en œuvre les opérations d’enneigement d’un site de saut pour le ski acrobatique, façonné à même un terrain escarpé, tout près du pavillon d’hébergement. Cette nouvelle installation permet donc à certains athlètes qui se spécialisent dans la discipline du ski de bosses de commencer leur entrainement sur neige beaucoup plus tôt cette année et ainsi faire un lien entre la saison de rampe d’eau et l’arrivée de la neige naturelle.

Ce projet pilote a débuté en 2017 et accueillera une trentaine d’athlètes en 2018. Philippe Marquis et Stéphane Agnard se joindront à Jérémie Simard en tant qu’entraîneurs.