L'Appel
18:00 7 mars 2020 | mise à jour le: 9 mars 2020 à 09:12 temps de lecture: 2 minutes

Basketball collégial féminin division un: les Dynamiques de Sainte-Foy en finale provinciale

Basketball collégial féminin division un: les Dynamiques de Sainte-Foy en finale provinciale
Le trio d'arrières des Dynamiques avec Sabrine Khelifi (photo), Frédérique Beaudry-Blais et Léa-Sophie Verret est une menace constante sur le terrain. (Photo Métro Média -Archives)

CHAMPIONNAT. Avant même le début du tournoi provincial, plusieurs amateurs anticipaient un affrontement entre le Blues de Dawson et les Dynamiques de Sainte-Foy. Pour ce faire, la troupe de Dave Laroche devait éviter de tomber dans le même piège que l’an dernier face à Champlain Saint-Lambert en demi-finale. Dans un match âprement disputé, les Dynamiques ont bien géré la fin de la rencontre pour l’emporter 60-52 face aux Cavaliers. Le programme fidéen des filles participera à sa première finale provinciale depuis la saison 2015-2016. La logique a donc été respectée alors qu’elles affronteront Dawson dans le match ultime.

Dave Laroche tente de remporter un premier championnat provincial depuis la saison 2015-2016. (Photo Métro Média – Archives)

« Je suis vraiment satisfait du résultat. Il y avait beaucoup de pression parce que l’équipe gagnante recevait automatiquement son billet pour le championnat canadien. C’était notre objectif depuis le début de la saison. Ça n’a pas été facile avec les Cavaliers qui ont joué de la grosse défensive, mais nous avons trouvé un moyen de gagner même si nous avons terminé la rencontre 3/25 à la ligne de trois points. Je suis vraiment fier de nos filles qui ont aussi eu le dessus dans la guerre des rebonds malgré que nos adversaires avaient un avantage de grandeur», assure l’entraîneur-chef Dave Laroche lorsque rejoint au téléphone après la rencontre.

Défi important

L’idée d’affronter Dawson dans son château fort n’intimide pas trop la formation fidéenne. «Elles ont un club à maturité et nous aussi. Elles ont gagné les deux parties cette saison face à notre formation, mais nous avions mené tout au long de la rencontre lors de notre second duel pour finalement perdre à la fin. Les filles sont confiantes. Un peu comme aujourd’hui, on devra être solide au rebond défensif et montrer que ce n’est pas seulement une question de grandeur. Ça serait bien si notre pourcentage à la ligne de trois points serait supérieur à celui d’aujourd’hui», termine le pilote à la blague.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *